Quota de réfugiés dans les pays de l’UE : une amende de 250 000 euros qui ulcère à l’Est et agace à l’Ouest

“La réaction a été immédiate et pour le moins tranchée de la part des quatre pays visés par cette mesure et qui étaient réunis à Prague”, explique le journaliste Valéry Lerouge sur France 2. “La Pologne demande s’il ne s’agit pas d’un poisson d’avril en retard tant cette mesure n’est pas sérieuse et met à mal la souveraineté nationale. La Hongrie estime qu’il s’agit d’un chantage inacceptable et non européen, même tonalité chez les Slovaques ou les Tchèques”, continue-t-il. La mesure n’enthousiasme pas non plus les autres États membres. “La France notamment estime que la Commission fait là un peu de bons sentiments et d’autoritarisme et que la mesure ne pourra jamais être adoptée par les chefs d’État ici, car trop coercitive et trop clivante” :

Articles liés

32Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Psyché , 5 mai 2016 @ 17 h 26 min

    Ceci est une mesure à caractère totalitaire
    L’Europe est bien un projet totalitaire qui a abouti !

  • Psyché , 5 mai 2016 @ 17 h 32 min

    C’est officiel : l’UE est un projet totalitaire de la CIA :

    http://lesbrindherbes.org/2016/05/03/histoire-telegraph-ose-enfin-publier-lue-projet-de-cia/

  • Pacific , 5 mai 2016 @ 17 h 38 min

    Que la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et la Tchéquie soumettent cette mesure décrétée sans l’accord des dirigeants concernés, à référendum (mot horrible pour les commissaires européens !) .
    En cas de rejet, on assistera à un “Polexit”, un “Hongrexit”, un “Slovexit” et un “Tchexit”… en attendant le “Frexit” (mais là il ne faut pas rêver).

  • Marino , 5 mai 2016 @ 18 h 44 min

    La réaction du Front national n’aura pas tardé :

    Florian Philippot, l’un des vice-présidents du FN, député européen a dénoncé la « coercition » intentée par la Commission européenne qui a proposé ce mercredi d’instaurer une « contribution de solidarité » de 250 000 €par personne pour tout pays refusant la répartition automatique des demandeurs d’asile dans l’Union européenne.

    « La politique d’immigration forcée voulue par l’Union européenne se poursuit et franchit un pas supplémentaire dans la coercition, en vue d’obliger les nations à se soumettre à cette politique délirante », a contesté l’eurodéputé dans un communiqué.

    « L’amende prévue s’élève en effet à 250 000€ par migrant refusé. Concrètement, si la France refusait, par exemple, de recevoir les 30 000 migrants de son quota de référence, elle devrait payer 7,5 milliards d’€ d’amende, soit près de la totalité du budget annuel du ministère de la Justice »,

    Il avance le principe de souveraineté des États

    « En d’autres termes, la France et les autres États d’Europe seront bientôt condamnés à recevoir massivement des populations que leurs peuples ne veulent pas. Cette politique, scandaleuse du point de vue de la souveraineté des États, constitue en outre une nouvelle incitation à l’immigration massive, qui augmentera le nombre de drames en Méditerranée et sur la route des migrants et alimentera encore un peu plus les trafics immondes d’êtres humains »

    * Merci de rendre à César ce qui est à César, même si ça vous arrache le …

  • Trahi , 5 mai 2016 @ 20 h 25 min

    Plus c’est gros et plus c’est débile. Pourquoi pas 500 milles ou un million? Et c’est ça qui est aux commandes de l’Europe et après ils s’étonneront qu’on en a rien à foutre de cette Europe.
    Comme pour la France, une bande de NULS qui gouverne.

  • peripathos , 5 mai 2016 @ 23 h 30 min

    Les pays légitimement opposés à cette mesure inique ont le droit de dire à la ( grosse ) Commission européenne d’aller se faire voir…….chez les grecs

  • Trucker , 6 mai 2016 @ 0 h 39 min

    Je suggère que des centaines de milliers de citoyens européens fassent subir au siège de la commission européenne ce que j’ai vu les anarchistes faire aux barrages de CRS place de la Nation le 1er mai.

    Marteaux et burins de rigueur et plus encore pour les plus audacieux.

    Et une fois n’est pas coutume mais on pourrait adopter comme hymne un refrain chanté par NTM : mais qu’est-ce qu’on attend pour fourtre le feu…..

Les commentaires sont clôturés.