Simone Veil sur Christine

La remise des insignes de la Légion d’honneur à Christine Boutin par l’“immortelle” Hélène Carrère d’Encausse lundi 23 mai dernier dans les salons du Sénat n’en finit pas de faire débat au Parti chrétien-démocrate (PCD) qu’elle préside. Ou plutôt la présence d’une invitée : Simone Veil. Commentaire affligé d’un membre du PCD : “associer à cet évènement tous ceux qui œuvrent véritablement au service de la vie sur le terrain, comme Magnificat ou Tom Pouce, aurait eu une portée nettement plus symbolique”. Un problème de “préoccupations” selon lui. Au PCD, on rétorque que “l’action politique et philosophique de Simone Veil est regardée dans son ensemble par les autres hommes et femmes politiques. En 2008, elle défend les principes essentiels de la dignité de l’Homme à l’occasion du projet de révision du préambule de la constitution, qui grâce à sa ténacité, finalement et heureusement, n’a pas été révisé”.

Étaient également invités et présents à cette remise de la plus haute décoration honorifique française à Christine Boutin : Mgr Eric Aumonier (évêque de Versailles), Matthieu Béjot (conseiller pour la presse et la communication au Ministère chargé de l’Outre-mer, ex-conseiller pour la communication au Ministère du Logement et de la Ville), Xavier Bertrand, Michel BongrandJacques Bordelais (vice-Président de la Fondation pour la dignité humaine – site – fondée par Christine Boutin), Gérard Larcher, Antoine Renard (Président de la Confédération nationale des associations familiales catholique), l’abbé Matthieu Rougé (aumônier des parlementaires et du monde politique, curé de la paroisse Sainte-Clotilde dans le 7e ardt de Paris) ou encore Antoine Veil (le mari de Simone Veil).

Autres articles

1 Commentaire

  • Denis Merlin , 6 Juin 2011 à 10:49 @ 10 h 49 min

    Je suis absolument opposé à l’avortement, mais je ne comprends pas l’acharnement contre madame Simone Veil. Même si l’on n’est pas d’accord avec elle, on doit respecter les personnes.

    En revanche, pourrait-on nous donner les références de la proposition de révision du préambule de la constitution à laquelle madame Veil s’est opposée ?

Les commentaires sont fermés.