Malgré sa lèche au lobby gay, Lara Fabian rate son retour

Pauvre Lara Fabian ! La chanteuse, qui s’est mariée vendredi 28 juin avec un magicien italien, a beau multiplier les micro-buzzes et les signes d’allégeance à la non-pensée (certains parlent de « politiquement correct ») en posant nue dans Gala pour nous dire qu’« (elle) assume enfin (son) corps » – elle raconte ça à chaque fois qu’elle veut se relancer, la dernière fois, c’était en 2005, ou en interprétant un tube pro-homosexualité et pro-« mariage » gay (« Deux ils, deux elles ») où il est question de « douceur » (dans le genre idéaliste…), rien n’y fait, son album peine à atteindre les 50 000 copies écoulées. Vue sa renommée (qui ne se souvient pas de ses hurlements dans les années 2000 ! On peut encore les entendre à la radio quand on fait ses courses à la Foir’Fouille ou chez Noz…) et la débauche de moyens entourant sa promotion, c’est une grosse déception. On lui conseille d’attendre 2015, de nous refaire le coup du corps qu’elle assume enfin (un incontournable, cela parle à beaucoup de femmes et leurs hommes se rincent l’œil devant ce corps si difficile à assumer…) et de prendre un peu d’avance sur ce satané sens de l’histoire en se prononçant en faveur de la GPA et de la zoophilie du même coup. À moins que, d’ici-là, elle comprenne que les revendications gays, ça n’est pas le jackpot prévu par tous les « experts » et autres chefs de multinationales maquées avec les États.

Articles liés

25Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Républicain non aliéné , 6 juillet 2013 @ 13 h 55 min

    Encore une victime de la mode. La leçon du salon du mariage gay met visiblement son temps à monter aux cerveaux des individus qui s’imaginent s’attirer les bonnes grâces de la plèbe en surfant sur la vague.

  • Dofiar , 6 juillet 2013 @ 17 h 47 min

    J’ai toujours eu horreur des lèche-cul. Lara Fabian est la plus grande lèche-cul que je connaisse. Je me souviens quand elle était au côté de sœur Emmanuelle et lui faisait des risettes dans l’émission tarte de Michel Drucker : Vivement dimanche ! la seule que j’aie regardée un jour que j’étais désœuvrée.

    Ce que je n’aime pas, c’est son incohérence. Catholique, elle défile pour la dénaturation du mariage et contre les droits de l’enfant à avoir un père et une mère car elle croit que ça va lui rapporter gros pour le lancement de son nouveau disque. Elle est comme Judas : elle vend le Christ pour une poignée d’euros, mais je préfère Judas à Lara Fabian car, rongé par le remords, il s’est pendu. Je ne l’ai jamais bien aimée car elle est en plus cucul. Alors maintenant qu’elle épouse la pensée antéchrist, je n’ai plus aucune indulgence pour elle. Encore une catholique qui ne veut connaître que les commandements de Dieu que dans ceux qui l’arrangent, pas ceux qui entrent en conflit avec le terrorisme intellectuel républicain. C’est la lâcheté incarnée.

  • Ânedefrance , 6 juillet 2013 @ 18 h 35 min

    La femme divorcée si elle a un enfant mineur peut jusqu’à sa majorité conserver le nom de son mari.
    Une femme dont le nom marital est son nom professionnel peut dans ce cas le conserver parce qu’elle est connue sous le nom de son ex mari.

  • isaure , 6 juillet 2013 @ 19 h 47 min

    Il faur reconnaitre que Carla Bruni a très bien représenté la France, avec dignité, en tant que 1ère dame, portant le nom du président. On ne peut lui enlever cela. Même si les critiques blessent.
    Prenez-vous en à celui qui a institué la gratuité des voyages à vie……
    Que penser des voyages et tout un train de vie payés par l’état à d’autres, ainsi qu’à une 2ème famille !

  • Gérard(l'autre) , 6 juillet 2013 @ 19 h 54 min

    Je ne lui accorde aucune excuse de faire de la « lèche » … d’ailleurs il n’est pas certain qu’elle s’en rende compte car il est de notoriété publique qu’elle a un cœur en or … ce qui expliquerait bien des choses … peut-être … mais ne lui retirons pas le fait qu’elle chante bien … !

  • Martine Tiard , 7 juillet 2013 @ 14 h 06 min

    Je suis très étonnée de voir un article sur cette nullité dans un journal de « pensée ».
    Comme tous les « artistes » actuels qui n’ont de talent que de faire parler d’eux, elle ne représente absolument RIEN de l’art, de la culture, de la pensée. Tout cet argent dépensé pour aller aux concerts, acheter les disques, enrichir tous ces chanteurs sans voix et sans paroles, ces artistes de mes deux aussi laids que leur mental mercantil……
    Nous sommes fautifs, tous tans que nous sommes lorsque nous mettons ne serait-ce qu’un euro pour les écouter, les voir ou les lire, ou même parler d’eux !
    Quand les minables n’auront plus de public, alors la culture se relèvera.

  • monhugo , 8 juillet 2013 @ 0 h 34 min

    Lara Fabian, c’est bien ce machin qui brait comme un âne ?… Pour autant, merci d’arrêter de parler de mariage zoophile. La zoophilie (abomination) a toujours été interdite en France (alors que licite il y a peu encore en Allemagne !). Cette pratique absolument ignoble est pénalement répréhensible (les malheureuses victimes ne pouvant se plaindre, ce sont les associations de défense des animaux qui sont en charge, quand elles ont connaissance des faits, aux côtés du ministère public). Avant de pouvoir « marier » ceux qui se réclament de telle ou telle « sexualité », faut-il encore qu’elle soit licite (c’est-à-dire non punissable pénalement). L’homosexualité est licite. L’inceste est licite (entre adultes consentants). La communauté sexuelle à 3, 4 ou x participants adultes est licite. Seules sont interdites la zoophilie donc, ainsi que la nécrophilie et la pédophilie. Dénominateur commun : aucun des « partenaires » (victimes en fait) ne peut donner de consentement recevable.Les amateurs de poupées gonflables peuvent eux aussi se livrer à leurs pratiques sans risque pénal, mais là le consentement requis aussi pour convoler ferait évidemment défaut ! On ne pourra jamais « épouser » sa partenaire en silicone ! En revanche, inceste et polygamie doivent très sérieusement être envisagés pour de futures nouvelles « ouvertures » légales du mariage.

Les commentaires sont clôturés.