VIDÉO | Quand Frigide Barjot interrompt une conférence de presse de Ludovine de La Rochère devant le Conseil économique, social et environnemental

L’ex-porte-parole de la Manif pour Tous est attirée par les caméras comme les abeilles par les fleurs :

Autres articles

16 Commentaires

  • Mas Jean-Marie , 6 Juil 2014 à 10:45 @ 10 h 45 min

    Frigide a besoin d’exister, mais bon, si elle rentre dans le rang……. Mais c’est pas sur.
    Nous n’oublierons pas mars 2013, ou après nous avoir embrassés a la gare et nous avoir fait de beaux sourires, elle déclarait a la radio que LMPT était fini. Nous étions en train de défiler.
    Qui a trahi trahira ne dit on pas?

  • Fabrice72 , 6 Juil 2014 à 13:57 @ 13 h 57 min

    Votre titre d’accroche est inexact et trompeur. Frigide, que je ne soutiens pas, n’a pas interrompu la conférence de presse. Ce que démontre parfaitement la vidéo si l’on se donne la peine de la regarder. Frigide a été interpellée par Philippe Brillault, elle allait s’éclipser lorsqu’elle a été retenue, elle a été interrogée par Valérie Pécresse et par Philippe Brillaut et a donc naturellement répondu. Philippe Brillaut a des qualités incontestables, mais n’est pas un interviewer très pro. Rendons à César ce qui est à César.

  • Stephan_Toulousain , 6 Juil 2014 à 14:14 @ 14 h 14 min

    La jalousie des femmes !!!! pas de cadeaux entre elles.

  • Manuel Atréide , 6 Juil 2014 à 15:26 @ 15 h 26 min

    @ l’auteur,

    ceci n’est pas une conférence de presse, tout au plus une conversation filmée devant le siège du C.E.S.E. De plus, Virginie Tellene n’interrompt pas cette conversation, elle passe en arrière plan et M. Brillault la salue et lui explique ce qu’il est en train de faire avec Mme de la Rochère. Il est logique, dès lors, qu’elle reste pour écouter et donner son avis.

    Faire un travail journalistique nécessite d’être clair et de ne pas raconter n’importe quoi.

  • Olivier , 7 Juil 2014 à 13:52 @ 13 h 52 min

    Apparemment, balancer à la corbeille 700 000 pétitions contre une loi de “changement de civilisation”, ce n’était pas aussi grave que réglementer l’usage des drapeaux des Etats étrangers sur la voie publique.

    Ca n’aurait servi qu’à rallonger le débat mais pourquoi pas? Ce débat a permis de déceler ce qui n’allait pas dans les lois actuelles, notamment la mainmise de l’Etat sur la définition du mariage.

  • pas dupe , 7 Juil 2014 à 18:28 @ 18 h 28 min

    La saisine du CESE aurait un sens si cela mettait en suspend la loi incriminée dans ce cas précis. Ce qui n’est et ne fut pas le cas.
    D’ailleurs, il n’y a eu aucun intérêt de la part de Delevoye pour cette pétition… Mais nous avons constaté cependant qu’il était plus urgent de la faire voter que d’interroger les membres d’une institution qui, souvenons-nous, selon Mariton a fait l’objet, après cette humiliation des 700 000 pétitions rejetées, d’une demande de dissolution puisqu’elle ne peut être saisie !!!Alors, ce retournement vient-il au secours du CESE ??

    Comme c’est intéressant de constater combien nous sommes baladés dans ce pays !
    On pourrait presque chanter

    “poussez, poussez l’escarpolette,
    poussez pour mieux nous balader !!!!!”

    http://www.bing.com/videos/search?q=poussez+poussez+l'escarpolette&docid=607987667888505013&mid=ABD323518F02CEFEC346ABD323518F02CEFEC346&view=detail&FORM=VIRE1#view=detail&mid=ABD323518F02CEFEC346ABD323518F02CEFEC346

  • Robert , 8 Juil 2014 à 20:27 @ 20 h 27 min

    Frigide est tout sauf une novice dans les médias, elle sait que sa présence devant la caméra va perturber Ludovine, ce qui se remarque et qu’en restant à côté, elle va détourner l’attention sur elle.
    Sans intention malveillante de sa part, je le crois, elle se montre et existe parce qu’on la voit à la télé. C’est toute son histoire.

Les commentaires sont fermés.