Rony Brauman dénonce le deux poids, deux mesures dans l’attitude des Occidentaux face à la Russie et à Israël

Invité sur I>Télé dans la nuit de lundi à mardi, l’ancien Président de Médecins sans frontières dénonce les sanctions infligées de manière injuste à la Russie et s’étonne du fait que les Occidentaux restent, autrement qu’en paroles, de marbre face au massacre perpétré dans la bande de Gaza :

Autres articles

30 Commentaires

  • Olivier84 , 5 Août 2014 à 17:34 @ 17 h 34 min

    Un “massacre perpétré dans la bande de Gaza” ? Diantre ! Et quel massacre ? Celui du Hamas qui utilise écoles et population civile comme bouclier ? Celui de l’intolérance et de la haine qui accompagne systématiquement les civilisations musulmanes ? Ils sont impayables ces donneurs de leçon. Ils mériteraient d’aller en première ligne, sans protection israélienne, et ils verraient autrement que dans le doux confort de leur fauteuil en occident, l’amour et la paix qui se dégagent naturellement des palestiniens !

  • ranguin , 5 Août 2014 à 17:38 @ 17 h 38 min

    Et oui, tout dépend du point de vue où l’on se place !

  • charles-de , 5 Août 2014 à 18:21 @ 18 h 21 min

    Quatre semaines en Palestine : 1.800 morts.
    Une journée à Tien An Men : 1.500 morts.

  • SD-Vintage , 5 Août 2014 à 20:32 @ 20 h 32 min

    Il semble que Nouvelles de France ne supportent pas l’État d’Israël.Cela fait plusieurs article maintenant dans le même sens. Curieux pour des conservateurs de dénier à un état le droit la violence dans certains cas.Ce qui revient à soutenir un mouvement ouvertement antisémite, ce qui ne gênent aucun combattant contre le fascisme français, mais aussi viscéralement antichrétien. Il n’y aura bientôt plus aucun chrétien dans la bande de Gaza. Les frères spirituels de ce mouvement pratiquent en Irak le mariage forcé de jeunes chrétiennes.Il semble que chez les patriotes le sentiment anti israélien soit à la mode : pour une fois que l’on peut hurler au côté de l’extrême gauche, cela fait du bien.Des victimes civiles en Afghanistan, sont naturellement considérés comme des victimes collatérales par les mêmes médias. Un droit que visiblement l’armée israélienne n’a pas.Et j’aimerais savoir qui compte les victimes côté palestiniens.

  • Psyché , 5 Août 2014 à 23:31 @ 23 h 31 min

    Vous semblez insensibles aux 1.800 morst de Gaza (en fait 1.900 semble-t-il), ceci dû au fait qu’ils sont majoritairement mulsulmans.
    Outre le fait que les musulmans ne sont pas des sous-hommes, seuls les nazis adhèrent à ce concept, excepté les juifs avec leur concept de “goy”, sachez que parmi les 1.900 goys massacrés il y a aussi des chrétiens.

  • Psyché , 6 Août 2014 à 0:03 @ 0 h 03 min

    Je sais que le consensus est aujourd’hui la pleurniche droit-de-lhommiste sur les palestiniens.
    Je ne nie pas la violence extrême qu’ils subissent, mais ce n’est pas tellement ça qui me questionne sur ce qu’il se passe…
    Je ne peux juste pas ne pas voir qu’Israel a le droit à des principes fondamentaux qui sont totalement niés au reste de l’occident, babélisé à marche forcée.

    Tout d’abord, la notion de nation.
    On rappellera que le citoyen soldat israélien fait trois ans de service militaire pour les hommes, deux pour les femmes.
    A côté de ça, la France a désarmé sa population pour laisser le monopole des armes à la criminalité dont on renforce en permanence l’impunité.
    On n’est citoyen que dans la mesure où on traite d’égal à égal avec le système.
    Le citoyen désarmé, qui ne sert qu’à produire et à être taxé, est au mieux un contribuable, et bientôt un serf.
    C’est pas pour rien d’ailleurs que la citoyenneté et le droit de vote sont distribués de plus en plus au monde entier.
    C’est parce que cet ancien privilège est totalement dénué de contenu aujourd’hui.

     Ensuite, la recherche de cohérence culturelle du peuple en refusant tout le bordel mondialiste d’enrichissement par la diversité.
    Aujourd’hui, en occident, on nous explique partout, que la nation c’est fini, les frontières c’est dépassé.
    Que l’ère est au multiculturalisme, et toute la merdasse attenante, et que par exemple, la France, ce n’est plus qu’un bilan comptable et une énorme machine à prendre du travail des uns pour le redonner aux autres.
    Le plus hallucinant étant qu’ils vident la nation de toute notion charnelle pour en faire une simple carte de crédit au moment même où ces nations sont totalement ruinées et que le découvert autorisé est dépassé.

    Enfin, et non des moindres, le refus de la logique du divorce pour tous, à travers le faux féminisme dégénéré social traitre, qui loin de vouloir rééquilibrer les rapports au sein de la cellule familiale, n’a plus comme seul objectif que de briser la cohérence de la sus-dite cellule.

    La logique nombriliste du bourgeois intellectuel parthouseur qui existe pour lui-même et pense laisser sa trace indélébile dans l’histoire pour accéder à son petit bout d’éternité, ça ne vaut par définition que pour une ultra minorité.
    Construire une lignée, une cellule familiale robuste, des enfants stables et bien éduqués, développer le capital pour ensuite le transmettre, c’est de tous temps la manière pérenne et historiquement efficace d’accéder pour chacun à son petit bout d’éternité.
    Le système en revanche, a tout intérêt à briser ça, afin d’empêcher que la sédimentation du capital permette à des lignées de s’élever, afin de transformer toute la population en consommateurs compulsifs névrosés, en parfaits paumés manipulables, sans épaisseur, acheteurs de biens transitionnels extrêmement profitables, et que le peuple ne cherche pas à toucher au grisbi, c’est à dire au capital réel, rare.
    On le voit bien d’ailleurs aujourd’hui, avec tous ces 68ards jouisseurs sans entrave qui se retrouvent à 60 ans comme des cons, avec leurs bourrelets, leur jeunisme grotesque, leur vide existentiel, seuls, avec des enfants épars qui au mieux ne les détestent pas totalement, sans amour solide et charnel, et leur totale inutilité…

    Là encore, la culture israëlienne refuse cette logique là et maintient une culture de solidité familiale, où on accède à ses vieux jours, entouré, et en pouvant contempler ce qu’on a construit.

    Ces trois points sont fondamentaux.

    Maintenant, la bonne question, c’est de se demander comment ça se fait que les élites juives imposant partout en occident la marche forcée vers le babelisme, se retrouvent systématiquement être d’indécrottables soutiens d’Israël, qu’ils devraient pourtant conspuer en toute logique cohérente… Poser la question, c’est déjà y répondre..

  • Monsieur T , 6 Août 2014 à 2:22 @ 2 h 22 min

    “Maintenant, la bonne question, c’est de se demander comment ça se fait que les élites juives imposant partout en occident la marche forcée vers le babelisme, se retrouvent systématiquement être d’indécrottables soutiens d’Israël, qu’ils devraient pourtant conspuer en toute logique cohérente… Poser la question, c’est déjà y répondre..”

    Un exemple de duplicité juive, celui d’Isi Leibler, ancien vice-président du congrès juif mondial, se félicite du déclin de la population blanche et de l’ouverture des frontières en Australie mais considère que le multiculturalisme n’a pas sa place en israël.
    http://breizatao.com/2014/05/11/isi-leibler-militant-juif-pro-immigration-daustralie-ne-veut-pas-du-multiculturalisme-en-israel/
    Je rajoute que sa femme Naomi fait partie du mouvement Emunah, association juive chargé de lutter contre la plus grande menace pour les juifs : l’assimilation et les mariages mixtes. (c’est écrit texto dans l’historique de l’association sur leur site)
    Le communautarisme justifie une existence à double niveau, ce qui amusant c’est que tous les charlatans pro-sionistes se méfient du communautarisme musulman (à juste titre) en appelant à l’expulsion de ces derniers, mais quand on leur met devant les yeux la liste de ceux qui ont encourager et protéger l’invasion ethnique de nos pays avec leurs textes révélant leur haine du monde blanc et du christianisme et toute la duplicité qui les caractérise quand il s’agit de leur communauté et d’israël, là tout d’un coup on vous traite de complotiste, de malade, de nazi….
    C’est vraiment rigolo, ces gens sont persuadés de l’existence d’un complot islamique sur le monde entier, d’une omniprésence du Qatar et d’un pouvoir musulman tentaculaire sur la France, mais quand on présente les même faits dans des proportions 100 fois pires pour une autre communauté qui a soutenu massivement l’invasion étrangère, on devient un complotiste fou et malade.

Les commentaires sont fermés.