AGENDA | Colloque annuel du Centre d’Études et de Prospective sur la Science sur le thème « Vers une civilisation chrétienne »

Dominique Tassot

Le Centre d’Études et de Prospective sur la Science (CEP) tient son colloque annuel, ouvert à tous, sur le thème : « Vers une civilisation chrétienne » les samedi 27 & dimanche 28 septembre 2014, à la Clarté-Dieu, 95 Rue de Paris, 91400 Orsay.

Conférenciers : François Vallançon (“Les leçons de l’édit de Milan”), Dominique Tassot (“Les deux lignées dans la science”), Hugues Petit (“Il n’est pas de pouvoir politique sans principes religieux”), François de Siebenthal (“Solutions suisses à la crise économique”), Pierre Hillard (“Ils ne savent pas ce qu’ils font”), Didier Rochard (“Qu’est-ce qu’une radio chrétienne ?”), Alain Didier (“La tragédie chrétienne et nationale aux quatre derniers siècles”), Benoît Neiss (“Après l’incendie de Rome et des arts… Quel avenir pour notre culture ?”), Eric Davoust (“L’art peut-il ne pas être chrétien ?”).

Programme détaillé sur le site Internet du CEP, formulaire d’inscription à imprimer et renvoyer à l’adresse indiquée. Pour tout renseignement, courrier électronique à [email protected] ou téléphone : 01 70 25 14 45 (Maxime), doté d’un répondeur.

> Quelques vidéos d’interventions réalisées dans le cadre de colloques du CEP

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ampelius , 6 septembre 2014 @ 8 h 15 min

    CEP: pourquoi ne pas dire que ce mouvement est créationiste , que l’on soit d’accord ou non avec cette thèse elle ne peut qu’influencer le colloque.

  • hermeneias , 6 septembre 2014 @ 22 h 24 min

    ampelius

    “Créationniste” dites vous ? Oh mais c’est très mal ça ! Bouh que c’est vilain !
    Et la vulgate évolutionniste ordinaire qui fonctionne comme un prêt à ne pas penser général et diffus ça n’a pas l’air de vous troubler .

    Par ailleurs le “créationnisme” est très souvent platement caricaturé de façon simpliste alors qu’il comporte de nombreuses nuances et variantes .

    Enfin le “créationnisme” , comme théorie concordiste( qui essaye de faire “concorder” la foi et la science en élaborant une théorie ) est distinct de l’affirmation dans le Credo d’un Dieu créateur de l’univers cohérente avec l’existence de lois gouvernants le cosmos , la matière et la vie révélant la trace d’une intelligence

Les commentaires sont clôturés.