“Patriot Act” en France : la sénatrice Nathalie Goulet répond à “Nouvelles de France”

Répondant à une brève intitulée “La centriste Nathalie Goulet utilise le prétexte djihadiste pour appeler à rogner gravement nos libertés”, la sénatrice nous écrit :

J’ai parlé d’un « Patriot act » entre guillemets. Car il faut surveiller les flux financiers et aussi certaines activités qui constituent des menaces. L’Etat Islamique n’est pas un prétexte. C’est une réalité, une poignée d’individus qui ne respectent ni la République, ni la France, et qui sont une menace pour la population en France et en Europe.

J’ai toujours condamné Guantanamo, je suis hostile aux juridictions d’exception, mais travaillant sur les réseaux djihadistes, je mesure la gravité de la situation. Seule une politique volontaire et des moyens suffisants au niveau européen pourront permettre d’éviter peut être que la contagion ne gagne encore plus l’Europe.
Le nombre des conversions et des départ vers l’Irak ou la Syrie sont des signes alarmants.

Autres articles

13 Commentaires

  • V_Parlier , 5 septembre 2014 @ 10 h 00 min

    “Le nombre des conversions et des départ vers l’Irak ou la Syrie sont des signes alarmants.”…
    –> Et ceux qui le dénonçaient il y a 3 ans étaient des “extrémistes FN” ou même, des dangereux agents de Poutine pas beaux. Les rebelles syriens armés étaient des gentils. Décidément, c’est vrai que le monde change vite, hein?

  • Alainpsy , 5 septembre 2014 @ 10 h 42 min

    Cela fait plusieurs années que nous écrivons sur les signes “alarmants”, cela fait plusieurs années que nous pensons que l’immigration à outrance d’une population à forte connotation politico-religieuse fascisante finira par engendrer des monstres, cela fait plusieurs années que nous pensons que l’islam, en définitive, est un danger et une saloperie pour la démocratie, et que lui fournir des armes en Syrie était la dernière chose à faire. Mais, nous étions racistes, ringards, paranos etc…nous étions infréquentables et indignes de notre démocratie tolérante. Sauf que nous avions raison, et que la démocratie à l’occidentale est à l’agonie comme nous l’avions prévu. Sommes-nous pour autant fréquentables aujourd’hui ? Sommes-nous toujours d’odieux racistes ? Préparez-vous à trouver les bons mots car vous aurez besoin de nous tous, le moment venu.

  • marie france , 5 septembre 2014 @ 10 h 58 min

    depuis plusieurs années ,la France a changé de visage,mais il ne fallait surtout ne rien dire,ils étaient “beaux”,”halés”,faisaient des oeillades à nos filles ..etc….petit à petit ils se sont groupés ,réclamés des salles de prière ,puis des mosquées ,le voile, le hallal,envahit nos hopitaux et pour couronné le tout ont leur a donné la nationalité,donc ils sont chez eux et nous emmerderons ,et puis nous chasserons !!!c’est leur but ils veulent recréer l’empire ottoman ,mais pour les biens pensants de droite comme de gauche ,c’est nous qui sommes hors sujet,quand ces saintd de l’islam revenant de Syrie nous décapiterons on pourra toujoursc appelé ces vendus à notre secours,ou ils se seront fait tuer ou fait musulman pour sauver leur carcasse

  • Pascal , 5 septembre 2014 @ 11 h 20 min

    Nathalie Goulet avait terminé sa réponse à Nouvelles de France en écrivant : « Je suis à votre disposition pour en parler. Nathalie Goulet »

    J’ai donc posé une question sur le précédent fil que je réitère ici dans l’espoir d’une réponse :

    Madame le Sénateur,

    Je n’ai pas très bien compris ce que vous vouliez dire en écrivant : « Au niveau européen, en incluant la Turquie…». Vous voulez associer la Turquie néo-ottomane et jihadiste (elle aide les islamistes égorgeurs de chrétiens en Syrie et les milices de Mistrata en Libye à prendre le dessus sur les berbères de Zenten ) à l’Europe !

    Comme je sais que vous avez des amitiés pour la Turquie génocidaire (persister dans le négationnisme c’est perpétrer le crime de génocide), je suis inquiet. La négation et l’impunité du génocide des Arméniens, des Syriaques, des Assyriens et des Grecs pontiques, c’est à dire la destruction des chrétiens d’Asie mineur est ce qui autorise aujourd’hui la destruction des chrétiens de la zone arabe de l’ex Empire ottoman et favorisera le carnage que vous semblez redouter en Europe.

    A vous lire.

  • Alainpsy , 5 septembre 2014 @ 12 h 10 min

    Tout à fait d’accord avec vous, et c’est bien de le souligner, les turques arment les djihadistes en Lybie pour déstabiliser le pays, en parfait accord avec le qatar. Les politiciens le savent, et la sénatrice aussi, mais personne ne dit rien, personne n’a le courage de dire que la turquie participe à cette monstruosité islamique, et personne ne demandera des sanctions contre la turquie. Par contre, contre la Russie, ils se sentent fort avec les américains derrière, honteux, cette manipulation est immonde. Je l’ai déjà écrit, l’Europe est une farce, une illusion pour contribuables crétins, une vaste soumission mafieuse au projet arabo-américain d’islamisation de l’occident pour mieux l’effondrer et le contrôler. Et il y a des politiciens collabos qui travaillent pour ça…

  • Elégant , 5 septembre 2014 @ 13 h 27 min

    Le courage n’étant pas l’apanage de nos politiciens, je crois que vous pourrez attendre longtemps la réponse de cette chère (trop chère, surement, trop chère pour notre petit porte-monnaie) sénatrice.
    Comme nombre de politiques qui passent leur temps à condamner ceux qui parlent vrai et à fuir leurs responsabilités.

    Dissolution du sénat.
    Vite.
    Très vite.

  • Raslebol ! , 5 septembre 2014 @ 16 h 27 min

    Encore une affolée de la culotte qui n’aime rien tant que l’exotisme !!!

Les commentaires sont fermés.