“Patriot Act” en France : la sénatrice Nathalie Goulet répond à “Nouvelles de France”

Répondant à une brève intitulée “La centriste Nathalie Goulet utilise le prétexte djihadiste pour appeler à rogner gravement nos libertés”, la sénatrice nous écrit :

J’ai parlé d’un « Patriot act » entre guillemets. Car il faut surveiller les flux financiers et aussi certaines activités qui constituent des menaces. L’Etat Islamique n’est pas un prétexte. C’est une réalité, une poignée d’individus qui ne respectent ni la République, ni la France, et qui sont une menace pour la population en France et en Europe.

J’ai toujours condamné Guantanamo, je suis hostile aux juridictions d’exception, mais travaillant sur les réseaux djihadistes, je mesure la gravité de la situation. Seule une politique volontaire et des moyens suffisants au niveau européen pourront permettre d’éviter peut être que la contagion ne gagne encore plus l’Europe.
Le nombre des conversions et des départ vers l’Irak ou la Syrie sont des signes alarmants.

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jeanluc , 6 septembre 2014 @ 9 h 08 min

    Elle a raison : pas besoin de tribunaux d’exception. Il faut donner mission aux services secrets de détruire tous les volontaires qui sont allés proposer leurs services aux tueurs islamistes. C’est une nécessité de sécurité publique (et d’ailleurs aussi de santé publique, le tiers des tueurs aurait le sida -et se font soigner par les Turcs, la Turquie étant terre d’asile -et d’entraînement- pour les tueurs.)

  • jeanluc , 6 septembre 2014 @ 9 h 10 min

    [email protected] (j’avais écrit à peu près la même chose), envoyons-lui un mail.

  • jeanluc , 6 septembre 2014 @ 9 h 13 min

    moi, c’est fait !

  • montecristo , 6 septembre 2014 @ 12 h 15 min

    J’ai posté à ce sujet … !

    Mais comme je reçois NDF avec 24 heures de retard, mon post n’a pas été lu … !

    Je ne recommence pas !

  • jpr , 7 septembre 2014 @ 14 h 33 min

    “… il faut surveiller les flux financiers et aussi certaines activités qui constituent des menaces…”
    Madame la Sénatrice, au lieu de vous en prendre à la liberté d’expression – car on sait trop bien ce qu’engendreraient vos préconisations, comme c’est déjà le cas dans ces Etats-Unis qu’on ose nous présenter comme une grande démocratie -, surveillez donc de près les agissements des sieurs Ollande et Hobama, petites marionnettes aux mains des franc-maçons : ce sont eux qui constituent les menaces, ce sont eux qui ont armé l’EIL pour semer le chaos en Syrie, ce sont eux qui veulent affaiblir la Russie en utilisant la déstabilisation de l’Ukraine, ce sont eux qui ont mis à feu et à sang la Lybie* et l’Egypte…
    * pour la Lybie, je sais, c’était Sarkozy ; mais Sarkozy ou Hollande, c’est bonnet blanc ou blanc bonnet, les mêmes petits caniches de Rockfeller et du nouvel ordre mondial .

  • Psyché , 7 septembre 2014 @ 20 h 42 min

    Je croyais naïvement que cette Nathalie proposait d’appliquer le “Small Business Act” US et non le liberticide “Patriot Act” pour l’importer en France.
    Quelle naïveté, une fois de plus, une politique “française” s’inspire du pire des US !

    Tous des traitres à la solde de l’Empire US-raëlien !

Les commentaires sont clôturés.