VIDÉO | Bamboula et Négro : les nouvelles victimes du CRAN

Bamboula et Négro sont des noms de confiseries choisis en 1919 pour rendre hommage aux tirailleurs sénégalais blessés lors de la première guerre mondiale et soignés à l’hôpital d’Auxerre. Mais le CRAN et son président Louis-Georges Tin, également connu pour son homosexualisme extrémiste, ont réussi à faire interdire les noms de ses chocolats. A quand l’interdiction des noms « chocolat noir », « jaune d’oeuf », « blanc de poulet » et « omelette norvégienne » ?

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ranguin , 5 septembre 2014 @ 9 h 00 min

    Il n’a vraiment que ça à faire. S’il n’est pas content de nos « appellations », qu’il s’en aille.
    Moi quand je prend mon chocolat je dis toujours « y’a bon Banania », je suis de cette génération où on appelait un chat, un chat et pas autrement.

  • labolisbiotifool , 5 septembre 2014 @ 9 h 01 min

    Si j ‘ était le chocolatier j’ aurais choisi  » Trouduc  » et  » Plume dans l’cul  » comme nouveaux noms ,
    rien que pour faire plaisir à cet immonde Tin …
    Ce qui est désolant c ‘ est de voir l’ artisan se coucher devant ces diktats – bon , je ne sais pas ce
    que je ferais à sa place bien sûr : il doit assurer la survie de son entreprise . Mais merde à la fin !

  • Alainpsy , 5 septembre 2014 @ 10 h 59 min

    Ces gens sont des chercheurs de poux, à tel point qu’ils en font un élevage au cas où ils n’en trouveraient pas sur nos têtes. La victimisation c’est un peu comme la drogue, tu t’installes dedans sans but précis, juste pour prolonger une sensation agréable de prise en charge. A la fin, tu n’est plus rien, juste un légume avec un manque et une dose régulière.

  • Goupille , 5 septembre 2014 @ 13 h 15 min

    Laissons faire… Leur grotesque les discrédite.

    Tiens. J’en rajoute :
    En 1952, ma grand’mère m’épluche et me tend une banane. Je commence à la manger par le bout où il y a un petit point noir.
    Elle me l’ôte des mains et me dit : « Ne mange pas ça. C’est le bicot ».

    J’ai cru pendant des années que cela s’appelait vraiment le bicot…

    Allô ? SOS racisme & C° ?

  • daniel EVENO , 5 septembre 2014 @ 13 h 18 min

    Quelle connerie!!!…..faire un « fromage » de ces appellations sympathiques en l’honneur des anciens poilus de 1914/1918, en devient attristant et affligeant…….Le CRAN n’a vraiment pas d’autres objectifs que de faire « chier » des petits artisans dans leur boulot????? Ca en devient une catastrophe cette sensibilité épidermique, qui ne rime à RIEN, si ce n’est qu’à preter à rire…….Aussi m’esclaffais-je!!!!!!!!??????

  • Robert , 5 septembre 2014 @ 18 h 38 min

    Noir, homosexuel et de gauche, c’est sûr qu’il aurait tort de se priver de vivre de subventions et dommages et intérêts.
    Le prétexte avancé, c’est clownesque quand on voit tous les jours le comportement des africains entre eux ou envers leurs voisins.

  • Gisele , 5 septembre 2014 @ 22 h 43 min

    Et si on e profitait aussi pour changer le nom des pets de nones , du bourre chrétien et …des fromages de Hollande ????
    Car …. il vaut mieux prendre ce sujet par la dérision , ils l’auront dans le schtroumf en plus de la plume ….

Les commentaires sont clôturés.