VIDÉO | Bamboula et Négro : les nouvelles victimes du CRAN

Bamboula et Négro sont des noms de confiseries choisis en 1919 pour rendre hommage aux tirailleurs sénégalais blessés lors de la première guerre mondiale et soignés à l’hôpital d’Auxerre. Mais le CRAN et son président Louis-Georges Tin, également connu pour son homosexualisme extrémiste, ont réussi à faire interdire les noms de ses chocolats. A quand l’interdiction des noms « chocolat noir », « jaune d’oeuf », « blanc de poulet » et « omelette norvégienne » ?

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • durendal , 6 septembre 2014 @ 10 h 18 min

    Grosse erreur de casting, avoir un représentant avec une telle gueule, c’est une grosse erreur de communication.

  • penelope , 6 septembre 2014 @ 10 h 53 min

    j’ai toujours entendu faire la bamboula comme disant faire la fête,cela n’avait aucune connotation de couleur,faut vraiment chercher la petite bête pour s’en prendre à cela;dans leur pays,ils ne se privent pas de donner des noms qu’ils veulent pour les signaler;voilà ou cela mène de mélanger les races;si chacun était resté dans son pays de naissance,on entendrait pas de telles sornettes;cela prouve,que noir,blanc,jaune où autres il y a des gens assez stupides pour ne pas s’accepter comme ils sont;on ne peut pas dire à un noir qu’il est blanc,ce serait presque injurieux pour lui il me semble.

  • PANNY , 6 septembre 2014 @ 11 h 02 min

    Ce brunâtre, tendance rondelle pollue l’air ambiant. Pourrait-on, au nom de l’écologie, lui supprimer les moyens d’agir, il s’agit d’une opération de salubrité publique.

  • PANNY , 6 septembre 2014 @ 11 h 26 min

    Lorsque la France comprendra que ce genre de fouilleur de poubelle cherche n’importe
    quoi pour se mettre en scène, elle comprendra également que subventionner ce genre de personnage est un déni de démocratie. A côté de cela, vous avez la France silencieuse qui se casse les dents à survivre et qui voit son fric gaspillé à entretenir des parasites qui n’ont d’importance que celle qu’on leur accorde.
    Alors, au nom de l’équité, de la justice et de l’égalité, DU VENT, DU BALLAI à nettoyer au blanc d’Espagne

  • claude34 , 6 septembre 2014 @ 16 h 23 min

    Eux aussi veulent nous dire comment penser…

    Qu’ils aillent faire leur loi ailleurs!Et le plus vite possible.

  • C.B. , 6 septembre 2014 @ 21 h 16 min

    Quelles sont les ressources financières du CRAN?
    Combien de membres? (payant leur cotisation, s’entend).
    Il faut interdire toute subvention quelle qu’elle soit avec de l’argent public.

  • Psyché , 7 septembre 2014 @ 18 h 17 min

    Et quid du chocolat blanc ? on aura quand même le droit de l’appeler « Babtou » ?

Les commentaires sont clôturés.