Quand Lidl efface les croix de ses emballages au nom de la diversité

Quand Lidl efface les croix de ses emballages au nom de la diversité

RTL.be relate :

« Je suis scandalisé par les magasins Lidl qui pour vendre des produits grecs efface sur des photos de la Grèce, une partie de son paysage et de sa culture », nous a écrit Antoine, mardi soir, via notre bouton orange Alertez-nous. « Je vous laisse voir les photos », ajoute-t-il. La première photo montre un des plus beaux paysages de la Grèce, quasi emblématique. Ce n’est pas l’Acropole d’Athènes mais bien une petite église orthodoxe aux coupoles d’un bleu intense qui contraste avec le blanc de ses murs et qui se dresse à flanc de falaise sur l’île de Santorin, véritable petit joyau de la Méditerranée.

C’est ce paysage qui a été choisi pour illustrer les emballages de la gamme de produits grecs ERIDANOUS « Original Greek Product » (« Produit grec original »). Moussaka, yaourt, pistaches ou encore feta sont vendus chez Lidl sous cette marque et la photo de la belle église orthodoxe et ses coupoles au bleu intense. Mais un petit détail a indigné Antoine. Sur tous ces emballages, comme il le montre par une seconde image où il a entouré tous les toits, les croix ont disparu. Elles ont été gommées.

Nous avons demandé au porte-parole de Lidl le motif de ce retrait. « Nous évitons l’utilisation de symboles religieux car nous ne souhaitons exclure aucune croyance religieuse », a répondu le représentant du géant allemand de la grande distribution. « Nous sommes une entreprise qui respecte la diversité et c’est ce qui explique la conception de cet emballage », a-t-il encore ajouté. On peut légitimement se demander alors pourquoi les services marketing du groupe n’ont pas directement opté pour un paysage sans monument religieux.

Suite à la vague d’indignations provoquée par cet article, le groupe Lidl a présenté ses excuses. « Notre intention n’a jamais été de choquer. Nous évitons l’utilisation de symboles religieux sur nos emballages pour maintenir la neutralité dans toutes les religions. Si cela a été perçu différemment, nous présentons nos excuses aux personnes qui ont pu être choquées », a déclaré le porte-parole jeudi après-midi.

« Toute la communauté grecque est scandalisée et appelle au boycott de Lidl, c’est intolérable ! », estime en tout cas Antoine.

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Queniart , 5 septembre 2017 @ 10 h 54 min

    Si cela avaient étés des kippot l’on aurait entendu parler du pays même fransrael2 aurait envoyée des journal eux spécialement

  • Ranguin , 5 septembre 2017 @ 13 h 50 min

    Hé oui ! Lidl est allemand !
    On sait, aujourd’hui ce qu’est devenu l’Allemagne !

  • Olivier84 , 5 septembre 2017 @ 13 h 53 min

    Montrer un édifice religieux sans ses attributs est totalement stupide, et cela vaut quel que soit le monument, de l’église à la mosquée.
    Il était tout simplement plus malin de ne pas montrer de monument religieux !

  • Gisèle , 6 septembre 2017 @ 0 h 15 min

    Respect pour qui ??
    S’en prendre à la Croix, le Signe Rédempteur de l’humanité …on devine  » qui  » est le souffleur .
    Quant à Lidl, l’intérêt mercantil l’emporte sur la neutralité .

  • Gisèle , 6 septembre 2017 @ 0 h 17 min

    Faites vos courses chez Leclerc …
    La publicité Leclerc Voyage a gardé les Croix .

  • jeanluc , 6 septembre 2017 @ 8 h 09 min

    Cette manipulation de l’image n’est pas une exclusivité des produits grecs (par ailleurs hyper médiocres ) vendus par lidl. Les yaourts « à la grecque » de marque carrefour utilisent exactement la même image (qui vient de Ioa sur l’île de Santorin) où les croix ont été escamotées ; de même que Nestlé qui utilise une image plus sommaire du même paysage sur ses yaourts « à la grecque » Yaos.

  • appeals , 6 septembre 2017 @ 8 h 52 min

    Nos gouvernants se couchent aussi pour la plupart devant les musulmans, rien de nouveau sous le soleil (en fait ici il pleut en ce moment, mais là c’est pour peu de temps)

Les commentaires sont clôturés.