Jean-Michel Baylet veut apporter « l’alternance »

A quelques heures du dernier débat entre les candidats à la primaire socialiste, Jean-Michel Baylet se confie aux Nouvelles de France. Quelle est sa motivation à être candidat ? « La volonté d’alternance dans le pays et de porter les idées des radicaux ». Lorsque qu’on lui fait remarquer les similitudes entre les propositions des candidats, l’intéressé répond : « Non, mes propositions sont différentes notamment sur les plans économique et sociétal ». A la question de savoir quel est, selon lui, le moins crédible des candidats à la primaire, le sénateur du Tarn-et-Garonne reste prudent : « Je ne m’occupe de Jean-Michel Baylet uniquement, surtout à quelques heures du débat ».

Articles liés