Le forum du PS «La République face aux extrémistes» : vide, grotesque et intolérant

Le forum “La République face aux extrémistes” organisé samedi dans le gymnase Japy (XIe arrondissement de Paris) par le Parti socialiste rassemble actuellement quelques dizaines de personnes dont Harlem Désir, Vincent Peillon, Najat Vallaud-Belkacem et Caroline Fourest. De nombreux sièges sont restés vides comme en témoigne cette photo des tribunes :

En fait, il y a sans doute plus de monde au déjeuner d’amitié française annuel de l’AGRIF qui a lieu samedi à la Mutualité :

Voici le genre de badges que les organisateurs du forum organisé par le PS distribuent à l’entrée :

Au moins aussi grotesque, à l’heure où j’écris ces lignes, l’exposé porte sur “la domination culturelle de la droite” et affirme que “la droite parlementaire n’est plus républicaine”. L’intervenant s’en prend aux vidéos d’Alain Soral, vues “des millions de fois”, majoritairement par “des jeunes”, dont il qualifie la vision du monde de “paranoïaque”.

Moins drôle, vers 15h, trois jeunes de droite ont été violemment exclus de la manifestation par le service d’ordre et par les forces de l’ordre alors qu’ils ne faisaient qu’écouter les interventions (et tweeter, il est vrai) :

Vers 16h20, Harlem Désir dénonce “la crise morale”, “la crise des valeurs” et en appelle au “front républicain” contre le FN. Un canard qui se comporte comme un canard et fait le bruit d’un canard est un canard, explique-t-il pour justifier le fait que le FN serait un parti d’extrême droite. Tiens, la théorie du genre ne s’applique pas en politique partisane ! Le Premier secrétaire du PS s’en prend à la gestion des municipalités par le FN (pourtant honorable), le traitant d’anti-France et appelle à “refaire nation” et à “refaire France” (sic). Cela rappelle la novlangue du PS, lors des débats sur la dénaturation du mariage : “faire famille”.

Suivre l’événement en direct :

Autres articles

20 Commentaires

  • Liss , 5 octobre 2013 @ 16 h 37 min

    La flicaille en civile au secours du PS, ah ah ah quelle drôlerie de fin de régime. Les rangs sont vides, tout cela est pathétique et l’extrémisme de ce parti ne le fera pas gagner en 2014. Quel blabla sur la soit disante extreme droite on s’amuse. Entre l’UMP et le PS, c’est un concours. Qui sera le plus débile pou lutter contre les nazis ? Balayons les pourris au pouvoir ! Et vite ! Le FN est loin d’être parfait mais bon, a coté des autres on peut dire que c’est très bien pour notre pays alors votons pour ses listes mais si il y a des désaccords, le pseudo rassemblement du ps contre les extrêmes (bouh ça fait peur) motive les patriote a se mobiliser encore plus sur le terrain ! On ne lâche rien jamais jamais jamais face à ces fous furieux qui détestent la France que nous aimons !

  • Trucker , 5 octobre 2013 @ 16 h 55 min

    Grotesque , intolérant………….pourquoi rappeler par ces qualificatifs ce que l’on sait qu’est la gauche.
    ( A charge pour ses vrais adversaires de montrer une autre image d’eux même, ce sera la clé de la victoire )

    N’était-ce pas déjà évident à la lecture de l’exposé qui donnait rendez-vous à ces gogos schizophrènes ? la gauche n’y réduisait-elle pas l’opposition à “l’extrRRRRême drouate” et à une” drouate extRRRRémisée ” ?

    Je me remémore ce que j’ai lu en 2005 dans le Parisien, une interview d’une jeune femme qui était éclairante sur ce vide sidéral de la pensée de gôche : je la cite :

    <>

    Analysez bien le propos et répondez à la question suivante : pour qui cette gourde vote pour faire barrage aux extrêmes ?

    Vous avez trouvé ? c’est bien, vous avez donc une image claire de ce qu’il y a dans la tête de ces participants et savez qui sont ceux qui sont responsables de la crise morale qu’ils dénoncent.
    Le problème est qu’ils sont incapable de voir qu’ils parlent d’eux même.

    je ne suis pas du genre méprisant envers mes semblables mais j’en ai marre d’être gouverné par des esprits dérangés. Et je ne suis pas certain que la tolérance doit s’exercer à l’encontre de gens qui sont des nihilistes.

    S’ils n’étaient pas nombreux, c’est tant mieux, cela signifie que leurs gesticulations ne concernent qu’eux même.

  • Gisèle , 5 octobre 2013 @ 23 h 40 min

    En clair , comme disent les gamins dans la cour d’école :
    * comme on est on croit es autres ! *
    Un vrai nids de serpents à sonnettes ! bzzzz !

  • Gisèle , 6 octobre 2013 @ 0 h 17 min

    Il y a longtemps que la dite droite et la dite gauche se partagent le pouvoir .
    Ces deux partis en définitive ne font qu’un , et cela fait des années que nous , citoyens français sommes manipulés par une élite opportuniste , malhonnête , menteuse , voleuse et embrumée comme le spectacle que donne cet * artiste * japonais qui plonge en ce moment Paris dans une nuit blanche .
    Ils nous ont menés en bateau au fil de dizaines de campagnes électorales ,en nous faisant croire au miracle victorieux d’ un gain d’acquis illusoires .
    A quand une politique complètement différente ? sans ces mots * droites et gauches * qui nous bouchent la vue sur l’ horizon d’un futur libre et ensoleillé !

  • Daniel , 6 octobre 2013 @ 0 h 45 min

    Ils auraient mieux fait de regarder des vidéos d’Alain Soral pour évoluer

  • Gisèle , 6 octobre 2013 @ 1 h 00 min

    la mode des pins , c’est dépassé depuis longtemps ….. tout comme les conneries qui y sont écrites .

  • Jo , 6 octobre 2013 @ 1 h 12 min

    Syrie : le suicide moral des socialistes français selon Chokri Ben Fradj

    “Les outrances « honteuses » du ministre Fabius

    Mais dans la lignée de Nicolas Sarkozy, François Hollande, « très mal conseillé par Laurent Fabius », fit le choix du pire :

    « Il privilégia, en effet, la voie consistant à attiser le conflit en jetant délibérément et systématiquement, de l’huile sur le feu d’un brasier qu’il fera, depuis, tout pour entretenir comme si la Syrie et son peuple étaient, à ses yeux, un terrain d’expérimentation au profit d’un projet inavouable à savoir, et plus particulièrement, la tentative d’élimination du dernier régime arabe réellement hostile à Israël. »

    Résultat de ce choix irresponsable, le régime français favorisa l’émergence parmi les forces rebelles de ses mouvances islamistes les plus extrémistes, « notamment le courant représenté par la branche syrienne des frères musulmans », dont les exactions meurtrières et la sauvagerie ne sont hélas plus à prouver.

    Pire encore, avec la participation active d’une cour médiatique au sommet de la servilité, le gouvernement français en rajouta en diabolisant systématiquement le président syrien, allant même jusqu’à l’outrance la plus « honteuse » qui soit, selon Ben Fradj, par la voix de son ministre Fabius déclarant Bachar el-Assad « indigne d’être sur terre ».”

    http://blogs.rue89.com/yeti-voyageur/2013/09/16/syrie-le-suicide-moral-des-socialistes-francais-selon-chokri-ben-fradj-231108

Les commentaires sont fermés.