Philippe Vardon condamné pour avoir été un homme, un vrai (i.e. s’être défendu et avoir défendu sa femme et ses enfants contre trois racailles)

Philippe Vardon condamné pour avoir été un homme, un vrai (i.e. s’être défendu et avoir défendu sa femme et ses enfants contre trois racailles)

Philippe Vardon

Lu sur la page Facebook de Philippe Vardon :

Agressé en mars 2014 devant ma femme et mes fils – 7 mois et 3 ans à l’époque – par trois multirécidivistes armés (manivelle, démonte-pneu) me reprochant mon engagement politique, j’ai été condamné aujourd’hui au même titre qu’eux pour m’être défendu.

On me reproche d’avoir utilisé la bombe lacrymogène de ma femme pour tenir les agresseurs à distance alors que les policiers eux-mêmes ont été contraints de faire usage des leurs pour me protéger ensuite. Pouvais-je faire autrement ? Me laisser lyncher sous les yeux de ma famille ? Dans cette affaire je suis le seul blessé (blessure à la main par un outil tranchant) à afficher un ITT constaté par un médecin légiste.

Aujourd’hui, un seul de mes agresseurs était présent au tribunal. Il n’avait pas le choix puisqu’il est déjà emprisonné pour une autre affaire ! Son casier affiche 12 condamnations (vols, violences). Les deux autres, multirécidivistes aussi, ne se sont pas présentés. L’un d’eux est sous bracelet électronique et vient de sortir de prison.

J’avoue être sonné par ce jugement aberrant qui fait écho à l’injustice vécue par tant de victimes. Je fais bien entendu appel de cette décision !

Autres articles

27 Commentaires

  • ranguin , 5 Oct 2016 à 7:48 @ 7 h 48 min

    Et la légitime défense alors ?
    Les juges Français sont donc ignares ?

  • HuGo , 5 Oct 2016 à 8:05 @ 8 h 05 min

    Extraordinaire, cette justice qui accorde toujours une prime à l’agresseur (plus encore si l’agresseur est mahométan, comme cet été en Corse) ! On doit se faire démolir pour peut-être ne pas se faire condamné. De plus en plus, on comprend mieux les défenseurs du port d’arme aux USA.

  • Tonio , 5 Oct 2016 à 8:22 @ 8 h 22 min

    La France s’enfonce, et bientôt se dissoudra, dans la violence légitimée par les juges de gauche: la victime est toujours responsable de ses rencontre avec des malfrats; Il ne faut pas être la mauvaise personne, au mauvais endroit, au mauvais moment.
    Au fond comme Hollande…
    la légitime défense n’est pas légitime, mais l’agression le devient: c’est ça la France de Hollande.

  • Pierre , 5 Oct 2016 à 9:13 @ 9 h 13 min

    Le syndicat de la magistrature socialo-communiste a encore frappé aidant ainsi la racaille dans sa destruction de nos valeurs.
    Ne vont ils pas désormais condamner les victimes des prochains attentats qui ne manqueront pas de se produire puisque la racaille est encouragée.

  • rorol , 5 Oct 2016 à 9:19 @ 9 h 19 min

    brave homme, la racaille a raison pour les politiquement correcte, ne nous laissons pas faire, il faut bien voter, mais pas utile !!! on arrivera peut-être à changer les choses,

  • jpr , 5 Oct 2016 à 9:28 @ 9 h 28 min

    C’est une condamnation pour délit d’opinion.
    Si cet homme avait été un antifa ou un militant du front de gauche, il aurait été acquitté.
    En France, la “justice” est entre les mains des voyous du syndicat de la magistrature, de ceux qui clouent sur leur “mur des cons” les têtes qui ne pensent pas politiquement correct – c’est à dire celles dont les idées ne sont pas gauchies.
    Autant dire qu’il n’y a plus de Justice en France.

  • winnier , 5 Oct 2016 à 9:49 @ 9 h 49 min

    Tout s’explique les juges ont moins peur des braves gens que de la vermine .

Les commentaires sont fermés.