Contre l’overdose fiscale, les vacances fiscales ou la grève (perlée) des impôts

Face à l’overdose fiscale, certains décident de moins travailler et prennent des vacances fiscales. L’exemple de Faraj Chemsi, ce chirurgien-dentiste que le fiscalisme ambiant incite à lever le pied, vérifiant le principe selon lequel trop d’impôt tue l’impôt. Reportage extrait d’un numéro de “Tout peut changer” diffusé lundi sur France 3.

Autres articles

9 Commentaires

  • César , 6 Nov 2013 à 8:20 @ 8 h 20 min

    Deux crocodiles dans le même marigot …il y en a un qui bouffera l’autre. Je parie sur Borloo les paries sont ouverts

  • Bernard , 6 Nov 2013 à 9:12 @ 9 h 12 min

    Rendons à César…………..vous avez raison !
    OUI, j’ai lu cette fermeture d’accès, il se protège de tout, même de l’armée ( sans balles )

    Mais s’ILS continuent ainsi, la Bretagne a commencé…… et bonjour à l’UMPS
    Il FAUT que les Français sortent de leur enfumage de TV et Politiques !!!
    Il suffit……………..mais ????? Vont ils comprendre …………

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France