Visage en V et text neck!

Visage en V et text neck!

Crèmes amincissantes, chirurgie esthétique ou coupe de cheveux, les Asiatiques multiplient les stratagèmes afin que leur visage ait une forme de coeur. Après le Japon et la Corée du sud, les marques de cosmétiques s’attaquent au marché occidental.

Depuis quelques années, les Asiatiques ont une lubie : avoir un visage en forme de coeur avec un menton étroit, dit en V. Jugeant leurs mâchoires trop larges, elles ne reculent devant rien pour obtenir cette forme de visage rêvée : opérations de chirurgie, crèmes et masques amincissants, etc…

Florence Bernardin, experte des tendances asiatiques et fondatrice de la société Information et Inspiration, explique au Monde que « les Chinoises, comme les Japonaises ou les Coréennes, ont développé une véritable obsession de leurs maxillaires. Avec la récente démocratisation de la chirurgie esthétique, on n’hésite plus à raboter le bas du visage pour l’affiner. Au Japon, on injecte aussi du Botox pour figer certains muscles faciaux qui définissent les contours. Et on se coupe les cheveux en dégradé pour donner l’impression d’un V. »
Si le visage en forme de coeur est un critère de beauté ancien, la popularité des girls band comme Girls Generation ont contribué à alimenter cette obsession, notamment au Japon et en Corée du Sud, où les femmes font en masse des opérations de chirurgie de la mâchoire.

Les grandes enseignes de cosmétiques n’ont pas mis longtemps à voir dans cette obsession une manne financière. Clarins, a, la première, lancé en 1999 une gamme de produits de beauté destinés à amincir le bas du visage, et les autres ont rapidement emboîté le pas.

A présent, ces marques tablent sur les Occidentales. Si celles-ci ne partagent pas la même obsession beauté que les Asiatiques, elles sont en effet de plus en plus à la recherche de produits raffermissants à mesure qu’elles avancent en âge. Sans parler de la lutte contre ce qu’on appelle le « text neck », une ride en collier se creusant à force d’avoir le cou penché sur les écrans et s’accompagnant, parfois, de l’apparition précoce d’un double menton.

Efficaces? C’est un autre sujet…

Source

Articles liés