Marion Maréchal-Le Pen : “Quelle honte qu’une ministre fasse l’apologie” de Fidel Castro

Marion Maréchal-Le Pen : “Quelle honte qu’une ministre fasse l’apologie” de Fidel Castro

Invitée ce dimanche de BFM politique, Marion Maréchal Le Pen est revenue sur les propos polémiques de Ségolène Royal sur Fidel Castro lors des funérailles à Cuba. “Quelle honte qu’une ministre fasse l’apologie de ce dictateur”, a-t-elle réagi. “Au moins, ils ne viendront pas demain nous faire des leçons sur les droits de l’Homme”, a conclu la députée FN du Vaucluse :

Autres articles

6 Commentaires

  • Charles-de , 5 Déc 2016 à 22:32 @ 22 h 32 min

    Marion, il y a les BONS dictateurs (de gauche) et les MAUVAIS dictateurs (de droite) !

  • HuGo , 6 Déc 2016 à 0:20 @ 0 h 20 min

    Les droits de l’Homme, surtout mâtinés d’émotionnel, servent à museler ceux qui s’opposent aux invasions entretenues par de braves ONG à la solde de politiques et de médias acquis au multiculturalisme, avec une préférence aux mahométans, au mondialisme, au supranationalisme européiste,…à la plus haute finance.

  • Pierre 17 , 6 Déc 2016 à 8:48 @ 8 h 48 min

    Très bien ! Ségolène représente parfaitement la France présidée par Hollande et gouvernée par Vals… La gauche est toujours sinistre !!!

  • jejomau , 6 Déc 2016 à 15:12 @ 15 h 12 min

    Marion est ostracisée par Philippot

    Florian Philippot affirme que la position de Marion vis à vis de l’IVG est uns « position isolée » et que Marion est « seule ».

    Vous soutenez MARION , vous pensez que ce qu’elle dit sur le déremboursement de l’IVG est bon ? Faites le savoir au FN :

    http://www.frontnational.com/contacter-le-front-national/

  • Chevalier- de Moncaire , 6 Déc 2016 à 20:41 @ 20 h 41 min

    En 1975 lors de la mort de Franco si, par hazard, un ministre de Giscard et de Chirac eu allé, à Madrid- pour ses obsèques et dit que ” le Caudillo était un grand estadiste qui avait sauvé l’Occident du danger communiste ” ( ce qui est historiquement vrai) le scandale des médias aurait été monstrueux. “La France n’a donc pas honte de rendre hommage à un tel personnage, dernier des dictateurs fachos d’Europe, grand ami d’Hitler et du Maréchal Pétain” aurait affirmé plus d’un de nos politiciens “bienpensants”-

  • Pupuce , 7 Déc 2016 à 8:46 @ 8 h 46 min

    La gauche peut tout se permettre. Refaire l’histoire, ignorer les milliers de victimes du moment que les dictateurs sont communistes. Tout leur est permis avec la complicité de journalistes incultes et au cerveau formaté , une ministre de la Françe peut glorifier l’image d’un tortionnaire sans que l’on demande sa démission. Oui chevalier de moncaire, vous avez parfaitement raison. ces ignares ne s’élèvent en chœur que contre Franco , pâle dictateur a côté des monstres sanguinaires communistes du 20 eme siècle

Les commentaires sont fermés.