Le Défenseur des droits critique le zèle policier anti-Manif pour tous

Lu sur LeFigaro.fr :

Il n’y a pas si longtemps, porter un sweat-shirt de la Manif pour tous pouvait conduire à toute une série de contrôles policiers, voire à une interpellation. Désormais, le ministère de l’Intérieur va devoir s’en expliquer: dans une lettre adressée le 24 décembre dernier, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, lui a exposé ses recommandations, dont il attend de « connaître les suites » dans « un délai de deux mois ».

Le Parisien précise :

Dans son courrier au ministre, le Défenseur des droits dit avoir «obtenu confirmation du fait que toute personne porteuse d’un vêtement floqué du logo du mouvement La Manif pour tous a été obligée de s’en séparer» pour assister au défilé depuis les zones de sécurité. Un zèle contraire à la liberté d’expression, assure Jacques Toubon qui écrit que « n’est pas admissible », « l’interdiction générale faite au public de détenir tout autre support portant une revendication qui ne représente pas une menace avérée et sérieuse pour la sécurité du public ».

Cette lettre « va évidemment créer une forme de jurisprudence » pour les combats à venir de son mouvement, applaudit dans Le Figaro Ludovine de la Rochère, la présidente de la Manif pour Tous. « Il aura fallu dix-huit mois au Défenseur des Droits pour constater que cette répression disproportionnée résultait bien de consignes générales illégales », maugrée tout de même l’avocat de la plaignante.

A la préfecture de police de Paris, on prépare les éléments de réponse pour les rendre au Défenseur dans les deux mois impartis.

Autres articles

15 Commentaires

  • hello , 6 Jan 2015 à 11:53 @ 11 h 53 min

    le “DÉFENSEUR DES DROITS” ???? celui avec un masque qui surgit du fond de la nuit qui passe sur FR3 ?? c’est quoi ces conneries.
    la France vaut mieux que çà.

  • amolevitch , 6 Jan 2015 à 13:03 @ 13 h 03 min

    Et c’est maintenant que ça réagit !!!

  • Yves Tarantik , 6 Jan 2015 à 13:36 @ 13 h 36 min

    Voyons voyons….
    Ces directives illégales n’émanaient-elles pas du Ministère de l’Intérieur dirigé par un certain E. Valls ?
    Récompensé depuis pour son zèle répressif (digne des belles “démocraties populaires”) par le poste de premier ministre ?
    Qu’aura-t-il comme sanction ? Une augmentation de ses frais de bouche ? Des vacances supplémentaires aux frais du Contribuable ? Un oscar avec palmes de la gay pride ?
    A suivre…

  • Babouchka , 6 Jan 2015 à 14:18 @ 14 h 18 min

    Oui, bien sûr, c’est d’une grande évidence, le logo maman, papa et les enfants est subversif!
    Le spectacle porno de la Gay Pride ne l’est pas.
    Il est soit disant festif…..

  • borphi , 6 Jan 2015 à 14:32 @ 14 h 32 min

    C’est du grand foutage de gueules!

    On le savait qu’il y avait spoliation de la liberté d’expression, Déni de démocratie, Victimisation de soi-disant déportations d’homosexuels sous Vichy.

    C’est qui ce défenseur des droits qui ramène sa fraise deux ans après les évènements ?

  • a400m , 6 Jan 2015 à 14:43 @ 14 h 43 min

    Une fois de plus le rouge de la honte me monte au visage il est temps que ce monsieur se manifeste que faisait – il depuis 2 ans et demi je suis littéralement exaspérer par cette caste politique qui nous enfonce de plus en plus dans l’affrontement entre Français.

  • Goupille , 6 Jan 2015 à 18:16 @ 18 h 16 min

    Il y a une bonne nouvelle dans cette info sidérante : le temps de réaction de ces corps d’Etat est celui des grands dinosaures. Si long qu’ils avaient le temps de se faire manger la queue et la moitié d’une patte avant que le petit machin qui leur tenait lieu de cerveau ne leur dise de fuir. Trop tard.

    Le jour où nous les mordrons, ils crèveront.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen