Le Défenseur des droits critique le zèle policier anti-Manif pour tous

Lu sur LeFigaro.fr :

Il n’y a pas si longtemps, porter un sweat-shirt de la Manif pour tous pouvait conduire à toute une série de contrôles policiers, voire à une interpellation. Désormais, le ministère de l’Intérieur va devoir s’en expliquer: dans une lettre adressée le 24 décembre dernier, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, lui a exposé ses recommandations, dont il attend de « connaître les suites » dans « un délai de deux mois ».

Le Parisien précise :

Dans son courrier au ministre, le Défenseur des droits dit avoir «obtenu confirmation du fait que toute personne porteuse d’un vêtement floqué du logo du mouvement La Manif pour tous a été obligée de s’en séparer» pour assister au défilé depuis les zones de sécurité. Un zèle contraire à la liberté d’expression, assure Jacques Toubon qui écrit que « n’est pas admissible », « l’interdiction générale faite au public de détenir tout autre support portant une revendication qui ne représente pas une menace avérée et sérieuse pour la sécurité du public ».

Cette lettre « va évidemment créer une forme de jurisprudence » pour les combats à venir de son mouvement, applaudit dans Le Figaro Ludovine de la Rochère, la présidente de la Manif pour Tous. « Il aura fallu dix-huit mois au Défenseur des Droits pour constater que cette répression disproportionnée résultait bien de consignes générales illégales », maugrée tout de même l’avocat de la plaignante.

A la préfecture de police de Paris, on prépare les éléments de réponse pour les rendre au Défenseur dans les deux mois impartis.

Autres articles

15 Commentaires

  • hectorgalb , 7 janvier 2015 @ 8 h 50 min

    A l’époque, rappelons que le titulaire actuel n’occupait pas ce poste. Ça n’a aucun sens de lui reprocher d’avoir attendu si longtemps. Donc critiquez la prétention voire l’illégitimité du titre si vous voulez.

  • padafino , 7 janvier 2015 @ 9 h 03 min

    Eh, oui, Jacques Toubon… Mais que pense-t-il vraiment de la motivation de LMPT ?

  • appeals , 7 janvier 2015 @ 10 h 42 min

    Les fonctionnaires de la république qui réagissent comme de vrais fonctionnaires, au ralenti…

    Deux ans plus tartd, c’est rien pour ce con qui a la garantie de l’emploi par un électorat qui vote pour lui!!!

    Alors….

    Du foutage de gueule et un coup de pub à la con.

  • Yves Tarantik , 7 janvier 2015 @ 10 h 57 min

    Mieux vaut tard que jamais tout de même…
    On verra ce qu’il en ressort.
    Y a-t-il des plaintes (contre ces abus de répression) en cours d’instruction ?

  • Trucker , 7 janvier 2015 @ 11 h 07 min

    Oui mais……pour que ce jour arrive, il faudra trouver la formule magique qui transforme les moutons en T Rex.

  • frannot , 7 janvier 2015 @ 12 h 19 min

    1 ) mieux vaut tard que jamais ;
    2 ) il n’est à ce poste que depuis juillet 2014 ! – ce qui ne fait que six mois !

  • V_Parlier , 7 janvier 2015 @ 14 h 08 min

    Et au moins çà a des chances de laisser cette fois des traces dans le mainstream! Il faut être réaliste et bien prendre conscience du fait qu’en dehors des lecteurs de blogs conservateurs, le public ordinaire ignore absolument tout de ces arrestations arbitraires! Faites un test et vous verrez! On vous prendra pour un gars “qui lit n’importe quoi sur internet”. Donc, en ce sens, je rend hommage à cette réaction même tardive (alors qu’elle ne rapportait plus rien à froid).

Les commentaires sont fermés.