Loi anti-fake news : Charlotte d’Ornellas donne l’exemple d’une soi-disant fake news qui n’en était pas une, à savoir l’infiltration de Daesh parmi les clandestins

Loi anti-fake news : Charlotte d’Ornellas donne l’exemple d’une soi-disant fake news qui n’en était pas une, à savoir l’infiltration de Daesh parmi les clandestins

Charlotte d’Ornellas (Valeurs Actuelles) : « En août 2015, il y a la grande vague migratoire. Christian Estrosi avait dit “DAESH a prévenu, ils vont infiltrer la vague migratoire”. Tous les médias ont titré à ce moment-là “L’infiltration de la vague migratoire par DAESH, fantasme, on vous explique pourquoi”, France Inter en premier, l’audiovisuel public. Et 3 mois après, on avait le Bataclan avec une cellule composée à Racca qui s’est servie de la vague migratoire pour arriver jusqu’en France et se reconstituer dans l’Espace Schengen. Alors, ça c’était pas une Fake News ? Macron dit qu’une Fake News menace la démocratie libérale, mais une Fake News, ça peut aussi menacer des vies très directement. Et là, c’était des médias tout-à-fait classique comme il les a appelés lui-même. Et ça c’est un vrai problème. Qui dit la vérité ? »

Source : CNEWS, jeudi 4 janvier 2018

Articles liés