Ils veulent supprimer la page Wikipédia de Nouvelles de France

La page Wikipédia de Nouvelles de France est menacée de suppression depuis mardi 5 février 2013 sous prétexte que votre bimédia ne serait pas cité par ses confrères, ce qui est évidemment inexact et vérifiable par qui sait se servir de Google (exemple, exempleexemple, exemple, exemple, etc.) ou écoute un peu la radio (Beur FM, Radio Courtoisie, Europe 1, etc.).

“Pourquoi tant de précipitation pour supprimer cet article ?” s’interroge d’ailleurs un internaute. Il connaîtra son sort le 13 février, voire le 20 février. D’ici là, n’hésitez pas à participer aux débats

Autres articles

21 Commentaires

  • Lapalice , 7 Fév 2013 à 7:48 @ 7 h 48 min

    Si Wikipédia s’y met, que va- t- on devenir!!!

  • ranguin , 7 Fév 2013 à 7:56 @ 7 h 56 min

    Comme chantait Guy Beard : “le témoin a dit la Vérité, il doit être exécuté”.

  • conneriephobe , 7 Fév 2013 à 8:09 @ 8 h 09 min

    Tellement prévisible !! Je suppose que nous sommes de plus en plus nombreux à lire et débattre les articles de NDF, alors DANGER !

  • ZULIANI André , 7 Fév 2013 à 8:40 @ 8 h 40 min

    Big Brother n aime pas la polémique ! Il préfère que le débat reste dans les limites du politiquement correct dont les règles ont été définies par lui ! 1984 approche et Soleil vert suivra !

  • Florence , 7 Fév 2013 à 9:28 @ 9 h 28 min

    Bonjour à tous. Voici ce que je viens de mettre sur la page Wikipedia controversée. Vous me pardonnerez ma référence à l’UMP, mais je crois que c’est important pour tous ces administrateurs de Wiki qui sont sur d’autres continents et qui jugent sans connaître notre politique.

    Nouvelles de France devrait figurer sur Wikipedia

    Nouvelles de France mérite de figurer sur Wikipédia pour de nombreuses raisons. Il est faux de dire qu’il n’y a pas de références tierces sur le net. Il y a par exemple celle de l’organisme “Atout France”, organisme sous l’égide du Ministère du Tourisme et qui sert à beaucoup d’acteurs économiques et ruraux en France. Ensuite, il y a un véritable contenu éditorial avec une lettre et de nouveaux articles chaque jour. Enfin, et c’est fondamental, Nouvelles de France représente un courant politique réel. NDF est une plate-forme d’informations et d’échanges à un moment où le débat public français est en ébullition : les débats sociétaux voulus par le Président Hollande, tout comme ses choix économiques, donnent lieu – tout le monde le sait – à de profondes discussions au sein du peuple français. Vu que le recours aux procédures référendaires est bafoué, NDF a sa place en défendant une ligne soutenue par une majorité des élus du principal parti d’opposition en France, ce qui n’est pas rien (UMP). J’ai énormément de respect pour les administrateurs, contributeurs, modérateurs de Wikipedia mais je ne trouve pas normal que des personnes qui sont sur un autre continent puissent juger de la pertinence d’un journal d’information concernant les Français. Je ne me permettrai personnellement jamais de juger un organe de presse étranger, sauf s’il était un vecteur évident d’idées haineuses. Or, nous ne sommes pas dans ce cas. En revanche, et je demande là à nos amis non-Français d’en tenir compte, il y a en ce moment en France des forces très puissantes qui tentent de museler tout ce qui contrarie la philosophie actuelle du gouvernement. NDF s’est fait l’écho par exemple de la manifestation qui a jeté un million de personnes dans les rues de Paris le 13 janvier dernier. Cela dérange terriblement nos dirigeants qui considèrent comme des extrêmistes tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux. S’il vous plaît, je vous en supplie au nom de la liberté de la presse, d’expression, et de l’opposition, ne supprimez pas la page consacrée à Nouvelles de France. NDF est encore jeune; ce n’est pas en supprimant sa page que vous l’aiderez à gagner en notoriété. Nous avons besoin de NDF pour nous faire entendre; nous avons besoin de NDF pour lire des articles qui font preuve d’une grande objectivité; nous avons besoin de NDF pour faire entendre une autre voix que celle de notre gouvernement qui a aujourd’hui tous les pouvoirs et en abuse au quotidien. S’il-vous-plaît, croyez-nous, nous citoyens français de l’opposition. L’heure est beaucoup plus grave que ce que vous pouvez penser vu de l’étranger.

  • Catherine BLEIN , 7 Fév 2013 à 9:31 @ 9 h 31 min

    Je suis une lectrice quotidienne de NDF et je n’ai pas l’intention d’accepter de voir museler une de mes sources importantes d’information.
    avis!

  • BREGEON , 7 Fév 2013 à 9:47 @ 9 h 47 min

    Ce “journal” est à conserver, coûte que coûte.

Les commentaires sont fermés.