Éric Zemmour : “Le royaume d’Absurdie a envahi l’UMP”

Le chroniqueur réac’ revient sur la grand sketch du “ni-ni” et des deux fronts à droite qui entoure la législative partielle dans le Doubs :

Articles liés

15Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Jacquelin , 6 février 2015 @ 14 h 25 min

    Bravo Eric , surtout continue , nous sommes derrière toi

  • chris_isere , 6 février 2015 @ 18 h 46 min

    toujours aussi bon dans vos analyses M. ZEMMOUR….

  • Alex , 6 février 2015 @ 20 h 52 min

    S’intéresser ainsi dans le détail à ces partis politiques obsolètes, c’est déjà les faire vivre et ne pas permettre leur renouvellement.

    C’est une complicité avec la république.

    Putain, essayez de proposer des solutions, de monter des cercles d’affaires, de réflexion, de sciences, des entreprises, des écoles, des missions diplomatiques privées, des manifestations, soyez audacieux, rêveurs et visionnaires.

    Cessez de nous parler de ces mange merde de l’UMP, du PS ou du FN, qui de toutes façon appartiennent déjà au passé, aussi certainement que la noblesse agricole perdit son pouvoir face à la révolution industrielle.

    Zemmour comprend-t-il seulement la formidable réforme de la relation des individus avec leur travail ? Comprend-t-il seulement que moins de 10% des travailleurs en France sont des ouvriers et que le métier d’ouvrier va totalement disparaitre, remplacé par des robots ?

    Comprend-t-il seulement que l’horizontalisation des pouvoirs dans la travail, va induire une horizontalisation des pouvoirs dans le monde politique et une réforme certaine des institutions ?

    Zemmour en bon marxiste doit pourtant savoir comme ses congénères de plateaux TV, que Marx disait que l’hyper structure économique détermine l’hyper structure politique.

    Hier il fallait des ouvriers dociles pour la révolution industrielle, en conséquence de quoi sont nés des régimes politiques verticaux, avec des pères, des présidents ou des rois au sommet.

    Aujourd’hui il faut des cerveaux, des inventeurs, des philosophes, des entrepreneurs, des jedi pour faire vivre toute la société de la connaissance, toutes les nouvelles entreprises privées.

    Aujourd’hui l’Etat a bloqué tous les secteurs porteur de renouveau, les hôpitaux, les écoles, les transports, l’énergie, tout est contrôlé, possédé et sclérosé par l’Etat.

    Aujourd’hui, il n’y a plus de différence entre une association sans but lucratif et une société privé à but lucratif, on entreprend pour réaliser le bénéfice nécessaire pour financer ses projets associatifs et on crée des associations pour financer ses projets de création d’entreprise…

    Aujourd’hui, il n’y a plus de distinction entre le travail et le loisir, on travail de chez soi, mais aussi chez les clients, en vacance, à l’étranger.

    Aujourd’hui, on change en moyenne d’entreprise tous les 2 ans, car c’est ainsi qu’on apprend et l’école dure tout au long de la vie…

    Tout cela induit un développement organique et totalement horizontalisé des pouvoirs.

    Il n’y a plus de chef, plus de roi, plus de pape, plus de président, plus de figure paternaliste et c’est l’inconscient collectif de l’ensemble de ce tissu de travailleur, qui se substitue au roi ou au président.

    C’est de tout cela que La manif pour tous est notamment l’expression et c’est pour cela que les leaders officiels de La manif pour tous ne comprennent eux-mêmes pas ce mouvement.

    C’est tout cela, qui entre de plus en plus violemment en confrontation avec le pouvoir étatique issu de la révolution industrielle et du 20ème siècle.

    C’est tout cela, qui va induire un renversement des grandes puissances politiques partout dans le monde, à Washington, à Paris, à Moscou, à Pékin, à Hong-Kong aujourd’hui… et partout demain.

    Ce n’est pas un complot, c’est la révolution de la société de la connaissance, une nouvelle organisation du travail, qui va induire une nouvelle organisation des régimes politiques.

    Débattre des médiocrités de l’appareil politique de l’UMP, n’a donc aucun intérêt, car si ces gens comme Zemmour ne parviennent pas à comprendre ces enjeux, s’ils ne participent pas à la transition vers la société de la connaissance, s’ils ne privatisent pas les hôpitaux, les écoles, les universités, s’ils ne remplacent pas le Sénat pour une assemblée des génies, s’ils ne s’ouvrent pas à la possibilité d’une démocratie semi directe, alors, du jour au lendemain sans que personne ne le voit venir, tous ces gens n’existeront plus.

  • maldemer , 6 février 2015 @ 22 h 33 min

    Excellentissime Eric Zemmour !
    C’est tellement enrichissant de pouvoir vous entendre !

    Bien sûr, continuez surtout !!!!

  • Albert , 7 février 2015 @ 9 h 20 min

    @Alex …Zemmour, marxiste, fallait oser, (c’est même à ça qu’on les reconnait).
    En tout cas, toujours aussi bon dans ses analyses, Eric Zemmour.

  • Richard B , 7 février 2015 @ 9 h 35 min

    Excellent M Zemmour , vous ne dites que la vérité, et ça dérange, nos faux culs

  • delaye , 7 février 2015 @ 9 h 50 min

    Toujours un plaisir de l’entendre!

Les commentaires sont clôturés.