Dérapage dans une école : un professeur lit un livre pour adulte à des enfants de 10 ans

La commune de Morsang-sur-Orge fait parler d’elle. Après le fameux arrêt « commune de Morsang-sur-Orge », par lequel le Conseil d’Etat avait interdit le lancer de nain, la ville de l’Essonne s’est à nouveau illustrée par la lecture, dans une école, d’un livre sur l’esclavage aux passages très violents. L’information a été révélée par Le Parisien. Selon le quotidien, le professeur d’une classe de CM1-CM2, par ailleurs maire (Divers gauche) de Morangis, a lu en devant ses élèves des passages d’un ouvrage, Betty Coton, traitant de l’esclavage et racontant, entre autres, les sévices subis par une petite fille, dans des termes assez explicites. « Maman, on a lu une histoire à l’école, et j’ai pleuré », a expliqué un enfant de 10 ans à sa mère. « Quand j’ai réussi à me procurer les extraits du livre, j’ai été profondément choquée que mon enfant ait dû entendre cela. Les mots étaient bien trop crus et violents pour son âge », a déclaré la mère de l’enfant. Une dizaine de familles ont alors créé le Collectif de parents indignés (CPI).

Réaction immédiate de Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, qui se dit « indigné et choqué par les passages crus lus en classe » et qui a décidé de « saisir immédiatement l’inspection d’académie ».

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen