Désinformation des Inrocks : “A Varsovie, des femmes quittent les églises pour défendre le droit à l’avortement”

Le 4 avril, les Inrocks écrivaient, vidéo à l’appui, que « dans de nombreuses églises du pays » des femmes étaient sorties des églises pour protester contre la lettre des évêques qui était lue dimanche dernier. « En Pologne, nouvelle menace contre les libertés et contres les femmes, l’Eglise veut interdire l’avortement. (…) à l’église Sainte-Anne à Varsovie, lecture a été faite du communiqué de la Conférence des évêques polonais (…) Cette lecture a provoqué les protestations de nombreuses femmes qui ont quitté l’église », etc.

En fait de « nombreuse églises du pays », il s’agissait de deux églises : l’église Sainte-Anne à Varsovie et la basilique Sainte-Marie à Gdansk.

Et en fait de « protestations de nombreuses femmes qui ont quitté l’église », il s’agissait d’une action organisée par un groupe de féministes. La femme que l’on voit crier sur le film tourné par le journal Gazeta Wyborcza (proche du journal français Le Monde), une certaine Anna Zawadzka, est une militante féministe et LGBT qui se déclare athée. Plusieurs sites ont mis en ligne des captures d’écran de la page Facebook où ces militantes s’étaient données rendez-vous pour occuper les bancs de devant et sortir en criant au scandale. Dans leurs conversations sur Facebook, la plupart affirment ne pas se rendre d’habitude à la messe (« ce sera la 10e fois de ma vie que je serai dans une église, et la première fois où je n’y serai pas en touriste », « je ne suis même pas baptisée », « C’est une super idée, on aura l’air de vrais fidèles scandalisés qui sortent à cause de ce qui est lu », etc.). (Citations tirées des captures d’écran publiées dans cet article en polonais).

Le père Rafał Sikorski, de l’église Sainte-Anne, est quant à lui scandalisé par le manque de scrupules des médias qui ont demandé l’autorisation de filmer la messe précisément dans l’église de Varsovie où ce « flash-mob » devait être organisé par les féministes.

Gazeta Wyborcza, qui est le média incriminé, prétend ne pas être à l’origine de cette action mais avoir simplement su ce qui se préparait en consultant les réseaux sociaux.

Et pour terminer sur la désinformation des Inrocks, en fait d’Eglise qui « veut interdire l’avortement », il s’agit d’une initiative citoyenne indépendante de l’Eglise à laquelle les évêques polonais apportent leur soutien. Le titre de l’article est lui-même trompeur, puisqu’il parle de plusieurs églises à Varsovie alors que, dans la capitale polonaise, il n’y en a eu qu’une de concernée.

Lire aussi :

Nouvelle initiative citoyenne en Pologne pour interdire les avortements eugéniques

Autres articles

12 Commentaires

  • Charles , 6 avril 2016 @ 23 h 01 min

    En Hollande, le non (64 %) l’emporte sur le référendum portant sur l’Ukraine.
    L’inconnue porte sur le taux de participation qui doit atteindre 30%
    pour que le rejet soit validé. Le taux actuel est estimé à 29 %.

    http://www.telegraph.co.uk/news/2016/04/06/dutch-slow-to-polls-in-eu-ukraine-pact-vote/

  • alaindebonnefoi , 6 avril 2016 @ 23 h 41 min

    Je me demande de quoi on se mêle . Ne peut-on laisser les autres peuples en paix et régler leurs vies comme ils en ont envie . C’est vraiment un mal français que d’aller mettre la pagaille chez les autres . Pourquoi ne pas mettre notre ardeur à régler les problèmes que nous avons et qui me semblent autrement plus sérieux qu’une affaire d’avortement.
    Pauvre France

  • eric-p , 7 avril 2016 @ 0 h 06 min

    Vous n’avez pas compris.
    Les dirigeants de l’UE considèrent la Pologne comme un territoire conquis
    en soudyant les dirigeants polonais.

    Ils ont envoyé des légions de franc-maks conquérir le pays en le gangrénant (toujours les mêmes méthodes) ou en utilisant les méthodes habituelles
    de l’intimidation sur le pouvoir en place (on l’a encore vu récemment).

    Les polonais, eux,(sauf les plus lucides sur la réalité de “l’adhésion” à l’UE) se rendent compte un peu tard du piège idéologique dans lequel l’occident les a fait tomber.
    D’où le vote massif des polonais pour le PiS…

  • Chevalier-de-Moncaire , 7 avril 2016 @ 0 h 19 min

    Que ce soit en Pologne ou ailleurs l’ Eglise Catholique s’opposera toujours à l’avortement et de sa banalization et le devoir de tous catholique et mème de n’importe quel être humain est aussi de s’y opposer car l’avortement n’est aucunement un droit quelconque mais un crime ou tout au moins un trés grave malheur.Mais jamais et jamais un droit ni de la femme ni de l’homme

  • HuGo , 7 avril 2016 @ 0 h 22 min

    Je rejoins à 100 ℅ eric-p
    On est dans la désinformation la plus vile…Non, ce qui se passe en Pologne est très important. Les désinformateurs patentés le savent bien.

  • Gisèle , 7 avril 2016 @ 1 h 32 min

    Comme l ” affût tragique ” et les noyades des migrants filmés après mise en scène, le grand théâtre !

  • Tonio , 7 avril 2016 @ 8 h 06 min

    Par qui sont financés les journaux et TV en question ?
    la réponse est dans la question: les mêmes qui ne supportent pas les boutons que leur donne une opinion différente de la leur!

Les commentaires sont fermés.