À quoi ressemblerait la France de François Fillon ?

À quoi ressemblerait la France de François Fillon ?

François Fillon

L’hypothèse de France Info :

Autres articles

4 Commentaires

  • Gisèle , 6 Avr 2017 à 22:58 @ 22 h 58 min

    TVA à 22 % …
    Trop, c’est trop !
    Retraite à 65 ans pour tous …. et pour les métiers pénibles ?
    Et au sujet de l’avortement ?

  • Parole , 7 Avr 2017 à 9:51 @ 9 h 51 min

    La vache !!!!

  • André , 7 Avr 2017 à 11:56 @ 11 h 56 min

    Dans le même ordre d’idée:
    https://www.youtube.com/watch?v=N2Y-8l1lcko

  • Jean NOGUES , 8 Avr 2017 à 2:56 @ 2 h 56 min

    Cette vidéo est débile et nuisible.

    Elle se veut une dérision infantilisante du programme de Fillon.

    Son message subliminal est que le programme ne propose que des dispositions désagréables, récessives, ne débouchant sur rien d’autre qu’elles-mêmes, d’où une ambiance générale d’absurdité à la Alfred Jarry.

    Ce n’est vraiment pas le moment de débiner Fillon de cette manière grinçante, dans le contexte dramatique où nous plongeons chaque jour un peu plus.

    La vérité est que Fillon est notre dernier espoir de sortir de la crise actuelle sans trop de dégâts, sans y laisser notre liberté ni l’essentiel de nos biens et de notre mode de vie tout de même meilleur que celui des Témoins de Jéhovah.

    Le beau résultat de cette infecte tentative d’éliminer la droite de cette élection, vu la brutalité de ce suffrage universel direct qui intervient après 36 ans de bourrage de crâne socialiste et de désinstruction publique systématique, est que les électeurs sont dégoûtés de la politique traditionnelle et vont se reporter sur des extrêmes qui vont entraîner un chaos apocalyptique. La montée de Mélenchon, ce taré goîtreux, est angoissante. S’il est qualifié pour le second tour, il le gagnera haut la main contre MLP ; les capitaux privés qui restent encore en France vont quitter le pays dès le 23 avril à 20 h 01 et peut-être même dès 19 h 01, car à ce moment-là le Belgique diffusera les premières estimations fiables. Il partira environ 1000 milliards d’euros, qui s’ajouteront aux quelque1800 milliards partis en deux vagues après l’élection de Hollande en 2012 une première vague juste après cette élection, et une deuxième vague après la taxe à 75 %. Nous serons alors instantanément déconnectés de l’euro, et vu la pénurie de capitaux, la dévaluation du Franc sera géante, ça commencera par 25 % mais ça ne s’arrêtera pas là. Les Mélenchon’s boys instaureront forcément le contrôle des changes. On connaîtra les joies d’une inflation à la brésilienne ou à l’Argentine, qui enrichiront massivement les capitaux déjà partis. La déconnexion du franc et de l’euro rendra impossible de s’évader du pays car tous les salariés ou pensionnés qui s’enfuiraient se verraient payés en francs massivement dévalués, donc n’auraient rien pour vivre hors de leur mère-patrie. C’est là que d’aucuns se mordraient les doigts d’avoir souhaité la fin de l’euro ! les paysans reviendraient vite aux réalités ! les fonctionnaires actifs ou retraités seraient payés très partiellement et avec un retard mortel. Les carburants seraient hors de prix, ce qui entretiendrait l’hyperinflation et ferait baisser continument le franc sur les marchés financiers internationaux ; EDF ferait forcément faillite car coincée dans un triple étau :
    1) l’impasse des soi-disant énergies dites renouvelables, dont la caractéristique principale est de ne produire que des quantités d’électricité ridiculement petites. Car on n’a pratiquement pas construit d’unités de production électrique importante depuis le fatal 10 mai 1981.
    2) l’impasse financière : ou bien faire payer des prix exorbitants le peu d’électricité produite, que les clients, vu la déroute des revenus fixes, ne pourraient pas payer ; ou bien laisser filer en comprimant les prix, ce qui détruirait rapidement toutes les capacités de production et étoufferait EDF sous ses dettes, contractées lors des désastreuses affaires de ses achats de compagnies de distribution d’électricité au Brésil et aux USA (80 mds de dollars jetés par la fenêtre).
    3) la surenchère infernale des dingues écolos qui exigeront de Mélenchon qu’il respecte ses promesses de passer le plus vitre possible à zéro électricité nucléaire. Bref, bonjour les coupures de courant dès l’hiver 2018 !

    Le pouvoir mélenchonien, comme toutes les dictatures de gauche, serait forcément amené à réprimer, censurer, taxer à mort, s’engouffrer dans une fuite en avant pour ”faire payer les riches”, et il suffira de gagner 3000 euros à deux pour être dans la nouvelle classe riche puisque les vrais riches seront loin ! La France vivra quelque part entre le destin des cubains (à Cuba, un médecin gagne 15 euros par mois, ce qui obligé le gouvernement, pour qu’il puisse se nourrir, à lui donner des bons d’alimentation), le destin des coréens du nord, et le destin actuel des grecs, où la désespérance des jeunes est si terrible que bien des jeunes gens s’inoculent le sida volontairement pour pouvoir recevoir les 700 euros par mois que le gouvernement donne aux personnes jeunes atteintes de cette maladie.`
    Bref, on risque, horreur ! d’en êtres réduits à ne voir d’autre recours, pour éviter ces cauchemars, que souhaiter de toutes nos forces le succès de Macron.

    Le plan de Fillon n’a rien à voir avec ces dessins débiles : c’est un plan réaliste, pas douloureux du tout (comparer avec le plan d’austérité de Mitterrand en 1983, qui lui, fut d’une dureté impitoyable). C’EST NOTRE DERNIERE CHANCE DE VIVRE LIBRES. Alors ce n’est pas malin de le dénigrer aussi sottement !

Les commentaires sont fermés.