Massacre d’Odessa : les médias occidentaux aussi caricaturaux que les médias russes

Jack Dion, le directeur adjoint de la rédaction de Marianne, s’étonne du silence de la plupart des médias occidentaux sur le massacre d’Odessa :

Au nom de l’UE, Catherine Ashton a juste demandé une commission d’enquête pour savoir ce qui s’est passé ce jour maudit, comme si chacun l’ignorait. On connaît l’engrenage qui a conduit au face à face entre les séparatistes et les manifestants pro-Kiev. On sait que parmi ces derniers il y avait des activistes d’extrême droite du parti Pravy sektor. Ce sont eux qui ont incendié la Maison des Syndicats avant de regarder griller ceux qui y étaient pris au piège.

Des témoignages en font foi, des photos circulent, aucun doute n’est possible. Mais la presse met l’éteignoir, à l’instar du Monde, journal pour lequel quoi qu’il se passe, la conclusion est toujours la même : « La responsabilité russe est écrasante ».

(…) Pourquoi la télévision française n’a-t-elle pas mené le travail d’investigation de la chaine de télé allemande ARD, selon laquelle nombre des morts de Maïdan avaient été abattus par des balles en provenance de leur propre camp ?

(…) en France, les médias présentent cette situation d’une manière aussi caricaturale que pendant l’éclatement de l’ex-Yougoslavie. De même qu’à l’époque, il y avait les bons Bosniaques et les méchants Serbes, cette fois, il y a les bons Ukrainiens (pro-Européens même quand ils sont ultra-nationalistes) et les méchants Ukrainiens (pro-Russes et donc aussi détestables que le furent les soviétiques).

C’est le grand retour du manichéisme et du raisonnement binaire. La réalité n’est jamais analysée dans ses contradictions. Nul ne veut voir que l’UE et l’Otan jouent un jeu aussi dangereux que la Russie. A la radio comme à a télévision, l’histoire se résume à un raisonnement simple : l’ennemi public n°1, c’est Poutine.

Moralité : ceux qui se moquent de l’embrigadement médiatique à Moscou feraient mieux de balayer devant leur porte.

Articles liés

24Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • J_75 , 6 mai 2014 @ 20 h 52 min

    Pour une fois que je suis d’accord avec Marianne…!

  • champoiseau , 6 mai 2014 @ 22 h 34 min

    “embrigadement médiatique en Russie”?Les Russes n’ont nullement besoin d’être embrigadés.Simplement onéjecte les brebis galeuses journalisstiques. ON FERAIT BIEN DE FAIRE DE MËME ICI. Il n’y aurait plus grand monde dans la bergerie.

  • Charles , 7 mai 2014 @ 7 h 30 min

    Ce que vous ne verrez jamais sur les médias de l’empire mou de l’UMPS:
    Un extrait de vidéo surveillance prise dans les couloirs de la gare de Charleroi
    en Belgique.
    Nous y voyons 2 petites frappes de 20/25 ans,
    des chances pour la Belgique,qui cherchent leur proie.

    On voit une vielle dame descendant difficilement les escaliers.
    La frappe no1 attaque,lui arrache ses colliers, et la fait tomber.
    La frappe no2 passe ensuite pour vérifier que rien n’est encore à prendre.

    Très belles photos des CPB diffusées par la Police de Charleroi
    qui lance un appel à témoins.

    Cécile Duflot,en larmes, est envahie par la nausée; Il ne faut pas stigmatiser.

    https://www.youtube.com/watch?v=oARk02qMKOM#t=88

  • Boutté , 7 mai 2014 @ 7 h 39 min

    Quand Dufflot se manifeste ainsi, on peut être certain qu’il s’agit en effet de “chances pour la Belgique” . Du reste elle avait peu de chances de faire erreur pour une fois .

  • LC71 , 7 mai 2014 @ 7 h 39 min

    Lire aussi, pour une description un peu plus complète et nuancée de ce qui s’est passé à Odessa (en anglais) : “What Russian TV won’t show about the events in Odessa” – http://khpg.org/index.php?id=1399333622

  • Marie Genko , 7 mai 2014 @ 8 h 40 min

    Votre,article en Anglais paraît sur une page rédigée en Ukrainien par des pro Maïdan.
    Autrement dit l’auteur reprend la version du gouvernement ukrainien….
    J’ai la chance de comprendre le Russe et je peux ajouter que les suporters de l’équipe de foot sont sponsorisés par le riche oligarque qui a été désigné à un poste de gouverneur par ce gouvernement interimaire ukrainien.
    Ces suporters du club de foot ne sont pas non plus des brebis bêlantes….. et je pourrais continuer à donner bien d’autres exemples, si je n’avais pas devant moi une journée très remplie….

  • Stephan_Toulousain , 7 mai 2014 @ 9 h 23 min

    Le titre n’est pas correct. Il faudrait écrire :
    Massacre d’Odessa : les médias occidentaux aussi caricaturaux que les médias de l’ex-URSS

    on peut trouver sur le web des détails de cette horreur et de la barbarie nazie ukrainienne.
    http://reseauinternational.net/odessa-un-simulacre-dincendie-pour-couvrir-lexecution-dun-des-plus-atroces-massacres-jamais-vus/

    et sur Rt.com des photos montrant la présence de manifestants avec des armes à feu

    Les médias occidentaux se voilent la face, car reconnaitre la barbarie, c’est reconnaitre que le pouvoir actuel de l ‘Ukraine est nazie, et que nous sommes les amis des nazis.
    Odessa est un 2eme Oradour-sur-Glane , et le silence des médias et du gouvernement est un silence complice.

Les commentaires sont clôturés.