Sanctions contre Gollnisch et Arnautu : Collard ne souhaite pas aller plus loin et appelle à l’apaisement

ce vendredi sur BFM TV. Les folles furieuses du parti vont-elles continuer à s’en prendre à ces deux fidèles de Jean-Marie Le Pen et soutiens de Marine Le Pen à l’élection présidentielle 2017 ?

Autres articles

27 Commentaires

  • Olivier Monteil , 8 Mai 2016 à 0:22 @ 0 h 22 min

    Mais de quelle scission parlez-vous? des 94% qui suivent Marine contre les 6% qui suivaient JMLP?
    Vous faites une erreur grossière, il n’y a pas de doute au FN sur la légitimité de Marine. Strictement aucun doute!
    Et tout le monde sait au FN, et même ailleurs, que JMLP a fait plus que son temps et qu’il ne fait plus de la politique mais juste des sorties pour se faire plaisir dans son suicide politique (ou il y est poussé par des nihilistes).
    Enfin “l’union des Droites” est une fumisterie car il n’y a plus de “droite” depuis bien longtemps ni à l’UMP, ni à l’UDI, ni au Modem. quant au FN, il transcende les anciens clivages droite-gauche et les a remplacé par la vraie ligne de fracture politique de notre époque: patriotes/nationalistes contre mondialistes/ultralibéraux.
    Bref, avant d’injurier le FN, prenez donc la peine de revenir sur terre et de constater la réalité des choses.

  • Vautrin , 8 Mai 2016 à 8:25 @ 8 h 25 min

    Peu importent toutes ces petites bagarres et dissensions. C’est une affaire de cuisine propre au parti de Mme Le Pen. Personnellement, n’étant pas au FN, je m’en contrefiche.

    J’aimerais plutôt que l’on se concentre sur ce qu’a dit Gilbert Collard au malveillant journaliste. Il n’y a pas de doute : l’homme des médias propagandistes n’a pas fait le poids devant le député, qui connait ses dossiers et qui n’hésite pas à asséner ses vérités. Voyez par exemple le cas de la torture : c’est le journaleux qui est embarrassé, car l’avocat lui retourne la question et l’oblige à avouer implicitement que lui, journaliste, sachant qu’il tient un poseur de bombe, laisserait exploser la bombe plutôt que de torturer le fellaga. La morale de l’histoire est que les idées trop humanistes nous mettent en danger. Brillant, Collard ! Dialectique magnifique !

    Pour le reste, la tactique et la stratégie du FN, sa dérive gauchère philippotienne, et surtout son obstination à faire cavalier seul, ces points seront sans doute examinés au rassemblement de la droite patriotique à Béziers à la fin du mois. Sans me faire d’illusions quant à la possibilité d’y arriver, je pense avec Robert Ménard que la France a besoin d’un puissant rassemblement des forces patriotiques pour éviter la reconduction du bonhomme élyséen ou le retour de vieux chevaux du même nom, style Sarkopithèque ou Ali Juppé, islamophiles, atlantistes et européâstres en diable. Autant dire : pour mettre fin à la politique désastreuse de la caste.

  • Williams' , 8 Mai 2016 à 10:23 @ 10 h 23 min

    J’ai écrit qque chose d’infamant ???
    Vous en mettez du temps pour officialiser mon commentaire.

  • jsg , 8 Mai 2016 à 17:38 @ 17 h 38 min

    Vu le contexte actuel pour reprendre votre phrase, il serait préférable que nous ne soutenions pas une maison dont les fondations sont mouvantes, les murs seraient trop lourds à porter.
    D’autre part, croyez-vous que je réagirais de la sorte si dans le contexte actuel je voyais une autre solution pour voter ?
    Mais, mais, n’étant pas né de la dernière pluie, je n’aime pas me laisser manipuler, ou dicter ce que j’ai à faire. Je constate que ces disputes, rabaissent Marine au niveau des autres partis, je n’ai plus confiance.
    PS, quand le Grand Homme a été élu, à lépoque j’avais voté pour lui, mais, c’était un autre époque, et 68 et ses avortons n’étaient pas encore passés par Science Po t…

  • Robert , 8 Mai 2016 à 22:13 @ 22 h 13 min

    Collard n’est pas au FN, donc n’a aucune autorité ni pouvoir de décision.
    Quand au FN, c’est faux de prétendre que 96% des militants soutiennent les “avancées sociétales” du néo-FN. Ils subissent parce que l’équipe dirigeante a imposé ses vues et ne laisse aucun choix à personne. Ils ont recruté à tour de bras du gauchiste NPA, du juif LDJ, de l’homo militant pour les instances dirigeantes, si cela vous inspire d’être représenté par ça, bon appétit à vous. Et leurs méthodes parlent pour eux, elles sont dignes d’un parti communiste.
    Très franchement, après des décennies de militantisme ou de soutien, je ne sais pas si je vais voter pour un parti dont la dirigeante use son énergie à paraître conforme aux diktats du temps, à aller se recueillir à Yad Vashem et à épurer les derniers défenseurs d’une morale traditionnelle.
    J’étais venu au FN comme catholique, c’est lui qui va m’éloigner par ses options autoritaires.
    De toutes façons, le deuxième tour est toujours plié d’avance, quelles contorsions que puisse faire Marine Le Pen devant le système. Alors, prétendre nous tenir en disant que si on ne vote pas FN, on laisse les autres passer est une rigolade, le FN n’aspire qu’à être comme les autres.
    On peut penser ce qu’on veut du vieux, il avait des convictions et de la droiture, ce qui manque cruellement à sa fille qu’il a fait la grave erreur de soutenir contre toute raison.
    Comme quoi, la sensibilité est une bonne servante, mais une mauvaise maîtresse.

  • Vercingétorix , 10 Mai 2016 à 11:15 @ 11 h 15 min

    La façon de s’exprimer, souvent alambiquée, confuse et outrancière, de G. Collard me gêne… Ses réponses ne sont jamais nettes et manquent de sincérité et de conviction… Il en rajoute constamment, privilégiant la forme au fond… Je le supporte parce qu’il combat le camp d’en face mais sa personnalité m’indispose souvent…

Les commentaires sont fermés.