Des scouts à la gay pride de Salt Lake City…

Dix jours après la décision des Boy Scouts of America d’admettre à partir du 1er janvier 2014 des jeunes homosexuels militants, des scouts de l’Utah ont créé la polémique en défilant dimanche dernier en uniforme à la gay pride de Salt Lake City pour dénoncer l’impossibilité (réaffirmée par les BSA, mais pour combien de temps ?) pour les homosexuels majeurs d’intégrer le mouvement ou son encadrement. Un porte-parole du mouvement a déjà prévenu qu’il ne prendrait aucune sanction contre eux.

Autres articles

5 Commentaires

  • Goupille , 6 Juin 2013 à 16:22 @ 16 h 22 min

    C’est normal : Salt Lake City, ce sont les Mormons, “Eglise” bidon totalement Franche-Plâtrière, Illuminati, Nouvel Ordre Mondial…
    Tout ceci est parfaitement cohérent.

    Poubelle.

  • Gomez Aguilar , 7 Juin 2013 à 3:57 @ 3 h 57 min

    Ce qui est bien avec Goupille, c’est la finesse des analyses…

    Sauf que… “Plus généralement, considérant l’homosexualité tant masculine que féminine, comme une transgression à une loi divine, l’Église s’oppose à l’extension des droits légaux aux familles gays et lesbiennes qui, selon son point de vue, affaibliraient l’institution de la famille créée par Dieu (mariage monogame hétérosexuel). Sa position fait l’objet de critiques de la part d’associations œuvrant pour la reconnaissance des droits homosexuels qui estiment que l’Église favorise l’homophobie de par sa position sur cette question.”

    Voilà et puis, … Oh et puis, non… rien…

  • Câlinou , 7 Juin 2013 à 8:55 @ 8 h 55 min

    Avec Goupille, on a l’essentiel.

  • hector galb. , 7 Juin 2013 à 13:47 @ 13 h 47 min

    Ils ne peuvent pas s’empêcher de provoquer. Ces gens représentent le degré zéro de la fiabilité.

  • Goupille , 7 Juin 2013 à 20:05 @ 20 h 05 min

    Pas les Mormons, mon bon…

    Les Mormons ne sont pas chrétiens.
    C’est une “Eglise”, comme la Scientologie : pour des raisons fiscales.
    Mais c’est du pur Franc-Mac déjanté, avec habillage tout et n’importe quoi, comme toujours en Yankeeland.

Les commentaires sont fermés.