Polémique : Larousse veut changer la définition du mot « homosexualité »

Suite aux pressions du site gay Yagg.com, Larousse a décidé de revoir la définition que la langue française donne à l’homosexualité.

Alors que l’encyclopédie définissait hier encore l’homosexualité comme une  « déviation du désir vers le même sexe, tant dans les fantasmes que dans la relation corporelle », elle s’est vu critiquée par le portail communautaire qui a fait pression pour « signaler » cette définition qui ne lui ne lui convenait pas.

Il est en effet possible de contacter l’encyclopédie Larousse « si vous avez des remarques sur les contenus (suggestions, coquilles …) » à edito-larousse@larousse.fr « en précisant s’il s’agit du dictionnaire de langue française, des dictionnaires bilingues, de l’encyclopédie ou des archives voire l’url de l’article concerné. »

Résultat ? Larousse a réagi sur Twitter : « Sur la définition de l’homosexualité : la définition actuelle du site est effectivement obsolète/Nous nous en excusons. Nous procédons à une mise à jour conforme à la définition de l’édition du Petit Larousse 2013. »

Autres articles

9 Commentaires

  • Olizefly , 6 Juil 2012 à 19:21 @ 19 h 21 min

    Une définition devenue “obsolète” ? Cela veut dire que la nature de l’homosexualité a changé ? Ou alors c’est que l’approche de la réalité est devenue plus idéologique, même chez Larousse.

  • Mizette , 7 Juil 2012 à 8:19 @ 8 h 19 min

    Une définition qui change ?
    Vraiment, on a pas encore tout vu, comme on dit familièrement.
    A mon avis, la définition n’a pas changé, mais au temps on apprend aux enfants, à l’Ecole, que le sexe n’est pas défini, qu’ils peuvent être ce qu’ils veulent, comment s’étonner ?
    Je suis heureuse, pour une fois, de ne plus être jeune.

  • ben , 7 Juil 2012 à 21:49 @ 21 h 49 min

    effectivement, il serait malin de changer ça
    si les gens pouvaient arrêter de croire que l’homosexualité se résume au sexe…

  • DN , 7 Juil 2012 à 22:23 @ 22 h 23 min

    Puisqu’on vous dit que les tomates sont bleues et que la neige est noire, voyons ! Cà fleure bon l’endoctrinement à la soviétique…
    De réprimée à tolérée, puis encouragée, l’homosexualité est en passe de devenir obligatoire. Encore quelques années, et les couples naturels devront raser les murs sous peine d’amende ou de prison…

    “Douce France, cher pays de mon enfance”, chantait un homosexuel qui savait rester digne.

  • Lucas Lambert , 8 Juil 2012 à 10:41 @ 10 h 41 min

    Déviation et déviance ressortissent du même groupe lexical. Ce sont effectivement des mots qui ont pour but de stigmatiser -comme en passant et sans doute avec bonne conscience- et qui sont les héritiers de la science sexologique du XIXème siècle, en ce sens dépassée. L’homosexualité est une réalité en soi et il n’est pas besoin d’évoquer l’hétérosexualité pour la définir, qui plus est de façon dépréciative. C’est en soi un jugement de valeur pas du tout objectif. Pour un dictionnaire qui se doit à l’objectivité, il suffit de reprendre exactement les mêmes termes que l’article hétérosexualité en changeant “de sexe différent” par “de même sexe” et éventuellement d’ajouter “voir les articles hétérosexualité, bisexualité…” Déviation par rapport à quoi ? Si l’homosexuel n’était pas hétérosexuel avant, il n’y a aucune déviation et inversement.

  • Moms , 9 Juil 2012 à 2:10 @ 2 h 10 min

    Oui,l’homosexualité se résume au sexe et je n’ai jamais rencontré des gens aussi libidineux que les tenant de la jaquette flottante!

  • Moms , 9 Juil 2012 à 2:12 @ 2 h 12 min

    La réalité mr le propagandiste est que c’est bel et bien un dérapage mental!

Les commentaires sont fermés.