Danemark : l’islam tente de séduire avec sa version (ultra-minoritaire) féministe

Danemark : l’islam tente de séduire avec sa version (ultra-minoritaire) féministe

Deux fléaux pour le prix d’un. Depuis l’été dernier, à Copenhague, il faut compter avec un nouvel établissement religieux : la mosquée Mariam. Ici, l’imam est une femme, les fidèles du vendredi également (=les hommes ne sont pas les bienvenus, un peu comme dans les festivals lesbiens). Sherin Khankan, sa fondatrice, entend ainsi promouvoir un islam progressiste, inspiré du soufisme, et combattre l’islamovigilance grandissante au Danemark. Si son approche séduit une partie de la jeune génération musulmane et lui permet d’intervenir dans les écoles y compris publiques, elle ne fait pas l’unanimité :

Autres articles

1 Commentaire

  • Chevalier- de Moncaire , 7 Juil 2017 à 1:01 @ 1 h 01 min

    Une héresie qui tente de s’introduire dans le monde musulman qui peut ètre même trés dangereuse et néfaste s’ils la laissent pousser.

Les commentaires sont fermés.