Nantes : troisième nuit de violences

Nantes : troisième nuit de violences

Une troisième nuit de violences a éclaté à Nantes après la mort d’une racaille de 22 ans qui tentait d’échapper à un contrôle routier. Le policier mis en cause est en garde à vue depuis 24 heures :

Autres articles

2 Commentaires

  • jejomau , 6 Juil 2018 à 23:19 @ 23 h 19 min

    Il y a une troisieme nuit de violences parce qu’on les laisse faire. Les Français s’en moquent de savoir qu’un mafieux s’est pris une balle dans la tête de la part des forces de l’ordre.

    Contrairement à ce que disent les médias complices, ce n’est pas un “jeune” qui est “victime de violences policieres” qui est décédé : c’est une crapule mafieuse qui n’a eu que ce qu’elle méritait !

    QUE LA LOI SOIT RESPECTE : qu’on fasse entrer les blindés de la gendarmerie dans ces quartiers nantais et qu’on fasse respecter la LOI ! Et de surcroit que leurs parents payent les dégats !

  • zouzou , 7 Juil 2018 à 11:25 @ 11 h 25 min

    Ce sont des bandes de racailles qui considèrent le police comme une bande adverse et rien de plus. Re-migration d’urgence pour cette lie et leurs familles qui les soutiennent et vivent, le plus souvent, aux crochets des contribuables.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France