Paris, de place en place (Vidéo)

Paris, de place en place (Vidéo)

 

 

La place de l’Etoile, dominée par l’Arc de Triomphe, est aujourd’hui le plus grand carrefour de la capitale. Elle a été aménagée au XIX ème siècle par le baron Haussmann. Un architecte nous décrypte cette place avec ses douze avenues et ses douze hôtels particuliers. Il nous fait découvrir l’un d’entre eux : l’hôtel de Günzburg. Au bord de la Seine, la place de la Concorde est unique à Paris. Un historien nous accorde un privilège : entrer dans l’Hôtel de la Marine, actuellement en restauration.

Autre place royale : la place Vendôme où nous accueille le grand horloger Breguet, installé à cette adresse depuis 1927. A l’Est de la capitale, trois places forment un triangle historique : la République, la Nation et la Bastille. Elles sont devenues les places des grandes manifestations, à partir de 1935. Aujourd’hui, elles sont toujours le théâtre de grands rassemblements populaires, autour de statues emblématiques, comme nous l’explique une historienne.

Sur la place Saint-Germain-des-Prés, une institution : la brasserie LIPP, et son décor Art déco, inscrit à l’Inventaire des monuments historiques en 1989. Le directeur, nous accueille dans les coulisses de ce restaurant mythique. Juste à côté, se dresse le célèbre clocher de l’église Saint-Germain-des-Prés, fondée au 6ème siècle. Le père Antoine de Folleville nous ouvre les portes de l’édifice. La place Paul Verlaine a conservé son âme d’antan. Une ambiance paisible qui date de l’époque où le 13ème arrondissement n’était encore qu’un village.

Un auteur d’ouvrages sur les lieux secrets et insolites de Paris, nous fait découvrir la Butte-aux-Cailles, ses petites maisons individuelles, mais aussi son incroyable piscine Art déco. Place du Panthéon, un moment privilégié : nous retrouvons une équipe de jeunes couvreurs-zingueurs sur les toits de Paris. Autour d’eux, une mosaïque d’ardoises et de zinc. Au même moment, dans l’enceinte du Panthéon, se déroule pour la première fois une cérémonie  : 300 personnes obtiennent officiellement la nationalité française, sous le regard de l’administrateur du monument.

Articles liés