Trump met fin à la choquante discrimination positive dans les universités

Trump met fin à la choquante discrimination positive dans les universités

Donald Trump met fin à la choquante discrimination positive qui faisait qu’un étudiant meilleur qu’un autre pouvait être refusé dans une université à cause de sa couleur de peau. Harvard par exemple attribuait un malus de 140 points aux Asiatiques et un bonus de 310 points aux Afroaméricains :

Source : France 2, mercredi 4 juillet 2018, 20h26

Autres articles

4 Commentaires

  • HuGo , 6 Juil 2018 à 10:05 @ 10 h 05 min

    Après le refus de financer les ‘abortionists’ (avorteurs), encore une mesure de pure Justice appliquée par le Président Donald Trump et son gouvernement !

  • Tonio , 6 Juil 2018 à 10:19 @ 10 h 19 min

    Harvard, bien sûr, est la meilleure uni US; mais combien de prix Nobel africains ou, si vous préférez, noirs dans le monde ?
    A part pour le développement durable, la démocratie, la paix, récompenses qui ne mangent pas de pain, il n’y a aucun PNobel décerné à un scientifique autre qu’un seul Égyptien: dans le monde ça représente une minuscule contribution de l’Afrique aux progrès de l’Humanité.
    Pourquoi ? Mystère! Et pourtant des Africains très compétents j’en connais, mais ils ont tous quitté l’Afrique, y a pas photo…
    Ils disaient “l’Afrique aux Africains” , quand en application de cette maxime on les laisse six mois tout seuls, on retrouve le souk, quand on retrouve quelque chose, sinon tout ce qui a été apporté pour travailler a été volé et se retrouve au marché central: c’est là qu ele chef du labo doit racheter son matériel…
    Pas belle l’Afrique ?

  • vatomena , 6 Juil 2018 à 18:49 @ 18 h 49 min

    c’est au contact des blancs coloniaux puis des européens qu’une petite élite africaine a pu émerger ; des que l’africain est coupé du blanc il retourne au nivrau ancestral

    les plus doués ,les mieux instruits perdent leur bagage intellectuel au contact des frères Pouquoi ? On ne sait pas

  • Aaron , 6 Juil 2018 à 19:53 @ 19 h 53 min

    @vatomena:
    C’est probablement dans leurs gênes; et d’une poule on ne fait pas un aigle….

Les commentaires sont fermés.