Le CNIP contre la théorie du genre

Dans un communiqué, les jeunes du Centre national des indépendants et paysans “se félicitent du mouvement de contestation d’une large part de la droite parlementaire face aux manuels de Sciences et Vie de la Terre des lycées introduisant l’idéologie du « genre » dans l’Enseignement”. Ils jugent “invraisemblable de voir figurer dans un manuel de SVT Hachette la phrase suivante” :

« Le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle mais ce n’est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin ».

Les Jeunes indépendants regrettent que “l’Etat et le ministre de l’Education national, Luc Chatel, manquent à leurs devoirs les plus élémentaires avec cette présence idéologique dans les programmes scolaires”. Selon Alexandre Cuignache, leur Président, « cette idéologie est une arme à déconstruire l’identité sexuelle. Ces programmes scolaires tentent d’imposer une idéologie fabriquée aux États-Unis et dont le caractère philosophique, militant, voire intrusif, est évident et inacceptable car prenant littéralement la jeunesse en otage. »

Autres articles

3 Commentaires

  • Jessé , 8 Sep 2011 à 12:00 @ 12 h 00 min

    Quels escrocs ! Ca flirte avec Borloo, Bourdouleix fait la sourde oreille mais ouf, heureusement, il y a un communiqué de presse…

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen