Le Préfet du Bas-Rhin interdit une manifestation contre la guerre en Syrie !

Une manifestation – partant du Parlement européen et allant jusqu’à l’ambassade des États-Unis – était prévue ce samedi 7 septembre à Strasbourg, pour protester contre les velléités de guerre contre la Syrie.

Dument déposé en Préfecture, le rassemblement (où étaient attendues une bonne centaine de personnes selon les organisateurs) a été interdit par le Préfet, pour les motifs suivants :

CONSIDÉRANT également, que ce rassemblement attirera sans nul doute des personnes au profil perturbateur et à l’idéologie radicale ;

CONSIDÉRANT par conséquent, que |’ensemble de ces éléments concourt à l’apparition de troubles à l’ordre public dans et aux abords de cette manifestation ;

CONSIDÉRANT que les effectifs des forces de l’ordre disponibles ne pourront contenir les troubles à l’ordre public attendus ;

On ne manquera pas de s’étonner que la France, dont l’intervention guerrière projetée en Syrie se fait au nom de la démocratie, interdit dans le même temps un rassemblement citoyen contre la guerre ! On aimerait croire que la police est trop occupée à pacifier la ville de Marseille, mais on est en droit d’en douter. Il est plus probable que l’on retrouve les forces de l’ordre le long des routes nationales pour traquer les excès de vitesse, ou bien encore le long du rassemblement interdit pour s’assurer que les dangereux opposants à la guerre ne puissent exercer leurs droits civiques de manifestation pacifique et pacifiste.

Au vu du contexte de répression contre les manifestations, organisations et personnalités hostiles au gouvernement, les organisateurs ont appelé à ne pas se rendre au rassemblement du samedi 7 septembre, et préparent un autre rassemblement le 14 septembre (demande à la Préfecture en cours).

Autres articles

28 Commentaires

  • pi31416 , 6 Sep 2013 à 21:03 @ 21 h 03 min

    Il y a peu de choses plus méprisables qu’un préfet. Ça a une belle casquette à galons dorés, il ne leur manque que le gilet rayé. Et encore! Un larbin, ça sert. A repasser vos chemises, à vous servir le petit déjeuner, par exemple. Vous avez vu un préfet repasser des chemises? Préparer des “eggs and bacon”?

  • Frédérique , 6 Sep 2013 à 22:24 @ 22 h 24 min

    Dans un autre lieu, dans un autre temps, on serait prêt à accepter ces explications, mais aujourd’hui et ici, en France, j’avoue que c’est trop difficile.

  • Tonio , 7 Sep 2013 à 8:41 @ 8 h 41 min

    @monhugo – « Il aurait fallu détacher des forces de l’ordre pour protéger les manifestants.. » qui a tout faux! Tandis que les barbus de Marseille ne risquent rien, en effet, les Français des autres religions les respectent, respect à sens unique, sous Vallsdjinski! Tout ce qui contrarie le fantôme de l’Elysée est interdit en France de puis mai 2012, qu’on se le dise! Il ne supporte ni la contradiction, ni les contrariétés: il a une migraine chaque fois et ça l’empêche de bien diriger les pays; voilà pourquoi la manif est interdite dans ce régime socialiste: Hollande ne vaut pas mieux qu’un dictateur kazakh ou baloutchi! en France, Hollande gaze les familles opposées au-mariage-pour-tous, mais Hollande hurle quand la gaz part en Syrie; et pourtant la France a sûrement fourni une partie du matériel de gazage; allez donc comprendre !

  • Mr POLFORD , 7 Sep 2013 à 12:19 @ 12 h 19 min

    Vous avez l’air d’oublier, tous autant que vous êtes, que la manif en question devait se dérouler dans la capitale TURQUE en France !!!
    Croyez vous que le préfet aurait pris le risque de déplaire à cette communauté turque, vivant en France en complète autarcie, qui elle, est bien sûr pour une intervention en Syrie ? Intervention qui faciliterait l’instauration d’un régime islamique comme ça a été fait dans le pays de base de cette communauté qui règne en maître à Strasbourg (et dans bien d’autres villes d’ailleurs depuis qu’ils ont débordé d’Allemagne pour envahir la France eux aussi…), la turquie ?
    Bien sûr que non ! Le préfet a autre chose à faire qu’à se mettre les turcs à dos et d’envoyer les forces de l’ordre protéger les bons français qui auraient pu défiler…
    D’ailleurs, en parlant de forces de l’ordre, reconnaissons que c’est bien plus simple de les envoyer persécuter les automobilistes sur le bord des routes ! Sans risque et particulièrement rentable la persécution !!! Alors que la protection du citoyen contre contre les sauvages musulmans turcs strasbourgeois… Ca n’est pas rentable et ça présente bien trop de danger.

  • La Mésange , 7 Sep 2013 à 12:57 @ 12 h 57 min

    Je crois qu’on peut bel et bien entonner une marche funèbre pour les libertés individuelles en France occupée : ce préfet doit vraisemblablement penser que ça y est : leur dictature est effective maintenant (il a l’exemple des répresssions envers un Nicolas Buss, du gazage des gamins, etc.) et qu’il peut emboîter le pas à la ligne directrice du gouvernement.

    C’est par tous ces petits faits très concrets et “de peu d’importance”, qu’on voit bien que nous avons basculé dans un régime dictatorial…qui dissimule de moins en moins sa vraie nature.

  • françois préval , 7 Sep 2013 à 13:08 @ 13 h 08 min

    A partir du moment où cette manifestation ne fait pas l’apologie du régime d’al-Assad (nous n’avons pas à prendre partie dans ce conflit d’un côté ou de l’autre), elle doit logiquement être autorisée, comme auraient du l’être celles contre le pseudo-mariage gay.

    Mais la gauche est totalitaire et ce depuis longtemps.

  • monhugo , 7 Sep 2013 à 14:39 @ 14 h 39 min

    J’ai simplement voulu dire ceci, que j’explicite. Est-ce que des gens lambda, comme vous et moi, viendraient perturber une manif’ de “Barbus” ? Réponse : “non”. Maintenant, est-ce que des “Barbus” pourraient venir “perturber” (c’est-à-dire éventuellement donner dans les “débordements” violents) une manif’ comme celle-là (protester contre les envies furieuses de Fantoche 1er d’aller aider les islamistes en Syrie) ? Réponse : “tout à fait possible” !
    L’ordre public est respecté par les premiers, et pas du tout respectable pour les seconds. Qu’en conclure ? La préfecture, dûment avertie par la DCRI, a jugé opportun d’interdire (après déclaration en bonne et due forme). C’est dommage, mais prudent !

Les commentaires sont fermés.