Syrie : Nicolas Sarkozy au moins aussi belliqueux que François Hollande, la grosse tête en plus

Selon Le Figaro, “l’ancien président est très favorable à des frappes aériennes contre la Syrie”. « Il souhaite une intervention depuis l’année dernière, il regrette l’absence de leadership sur ce dossier », résume un proche.

« Les experts de l’ONU ne pourront jamais apporter la preuve formelle qu’Assad a décidé de recourir aux armes chimiques ! Pour obtenir une résolution du Conseil de sécurité, il faut souvent forcer le passage. Si vous agitez la menace d’une intervention en dehors de l’ONU, cela change la donne », explique un diplomate également proche de Nicolas Sarkozy.

Bien que belliqueux à l’encontre de la Syrie, ce dernier reste très sceptique sur la méthode suivie par Barack Obama, « qui n’est pas un leader, mais un suiveur ». Le leader, bien entendu, ce serait Nicolas Sarkozy…

Autres articles

20 Commentaires

  • Pierre ghi , 6 Sep 2013 à 14:49 @ 14 h 49 min

    Les lecteurs du Bd Voltaire ont encore du chemin à faire avant de s’émanciper. Un article sur le financement de leur “protégé” et les commentaires sur le pauv’ sarko nous mettrait presque la larme à l’œil ! Est-ce que ce sont des trolls pour en faire autant ?

  • monhugo , 6 Sep 2013 à 16:28 @ 16 h 28 min

    Le “islamique” est en effet opportun, et non “islamiste” !
    L’islam ne demande qu’à s’étendre, comme le Prophète l’a répété sur tous les tons.

  • Frédérique , 6 Sep 2013 à 16:58 @ 16 h 58 min

    Encore une chance que ce ne soit pas ce cinglé qui soit aux commandes. Il reste encore une chance aux Syriens d’échapper au chaos qui régne en Irak et en Libye.

  • Français désabusé , 6 Sep 2013 à 17:10 @ 17 h 10 min

    Une ordure, reste une ordure… N’est-ce pas “monsieur” Sarkozy!

  • lagadafe , 6 Sep 2013 à 17:30 @ 17 h 30 min

    C’est bien pour cela que les FN s et amis les appellent l’ UMPS !

  • J.75 , 6 Sep 2013 à 18:27 @ 18 h 27 min

    Ce qui est à noter, c’est que la majorité des personnes UMP de mon entourage ou que je connais par le net sont contres une intervention, souvent au fait du vrai visage des “rebelles”…
    Comme quoi, les poncifs sur les électeurs UMP qui ne “penseraient” que des copiés-collés des décisions venant des cadres parti sur l’ensemble des sujets…c’est du vent!

    J’aime bien la ligne de la Droite Populaire sur la question, bien plus cohérente qu’une position depuis longtemps périmée sur une intervention pour aider la rébellion (d’ailleurs, l’opposition “modérée” n’est plus majoritaire en Syrie depuis belle lurette et ce sont les cannibales-violeurs qui tiennent les rennes désormais).

  • J.75 , 6 Sep 2013 à 18:31 @ 18 h 31 min

    Idem concernant les électeurs américains républicains, nombreux sont ceux opposés à une intervention, en contradiction des “faucons” favorables à une intervention armée.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen