Strasbourg : le candidat FN contesté dans ses propres rangs

En recrutant André Kornmann pour conduire la liste strasbourgeoise aux municipales, le FN pensait sans doute avoir fait un joli coup : avocat, 50 ans, issu des rangs centristes (il était en 2008 candidat sur la liste du MoDem), maître Kornmann avait en effet tout pour plaire.

Toutefois, le début de campagne du candidat a été marqué par une série de ratés, à tel point que plusieurs colistiers se désistent et demandent qu’André Kornmann soit désinvesti.

La présentation du programme d’André Kornmann ce vendredi à la presse a semble-t-il été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Certes, les propositions formulées ne manquaient pas, pour certaines, d’humour (notamment déposer les Roms roumains devant la représentation permanente de la Roumanie au Conseil de l’Europe), mais elles étaient souvent outrancières, illégales ou irréalisables car ne relevant pas des prérogatives du maire (notamment celles relatives au rétablissement des punitions à l’école).

Ces propos ont d’ores et déjà fait réagir plusieurs colistiers, notamment au sein du FNJ.

Sur le site des Dernières Nouvelles d’Alsace, l’un des colistiers pressenti, Francis Neri (connu pour avoir été attaqué en justice par Martine Aubry) a exprimé une opinion sans détours : « Le programme, qui n’est qu’un ramassis d’inepties, de Monsieur Kornmann qui en a décidé seul ne correspond absolument pas à l’énoncé des valeurs que le RBM, comme le front National entendent défendre. Le choix de monsieur Kornmann est de la responsabilité de personnes locales qui ont commis une erreur et une faute lourde sans prendre en considération les réserves que nous autres colistiers avions formulées.

Nous demandons instamment à Julia Abraham de prendre la tête de cette liste et aux responsables nationaux de réparer au plus vite cette erreur et de sanctionner cette faute. »

Le FN n’est plus présent au conseil municipal de Strasbourg depuis 2001. Pour se maintenir au deuxième tour, il faut réunir 10% des suffrages exprimés. En avril 2012, Marine Le Pen a fait 11,8% à la présidentielle, tandis qu’aux élections législatives de juin 2012 les candidats du FN faisaient à Strasbourg intra-muros 10,5%.

Articles liés

25Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Zinoviev , 6 octobre 2013 @ 15 h 59 min

    En tant que strasbourgeois, je ne peux qu’abonder dans ce sens. Me Kornmann est un type gentil et un bon avocat dans sa branch…., mais caractéristique de l’imbécile frontiste de la bourgeoisie alsacienne : il est un parfait ignorant des réalités, des enjeux, des manières de faire. Son investititure d’explique par son réseau, mais pour ceux qui ont vu ses apparitions à la TV locale, c’est une vrai catastrophe, une caricature. Et là, avec sa conférence de presse, avec son équipe de pauvres cloches, c’était juste le ponpon.Julia Abraham est beaucoup trop jeune pour mener une liste, c’est simple, le FN Strasbourgeois se retrouve dans une sale situation, à l’image de la conduite du FN dans le Bas-Rhin : un bordel complet.

  • w4rell , 6 octobre 2013 @ 16 h 20 min

    N’importe quoi, faisant parti du FNJ Alsace je peux vous assurer qu’elle en est totalement capable, il ne faut pas reléguer la jeunesse au rang de spectateur, regardez Marion Maréchal qui en est l’exemple parfait…
    Si tous le monde pensait comme vous La France irai encore plus mal qu’elle ne l’est déjà ! IL FAUT FAIRE CONFIANCE A LA JEUNESSE !

  • Zinoviev , 6 octobre 2013 @ 17 h 30 min

    Bonjour, ne vous en faites pas , je suis étudiant et je connais bien Mlle. Abraham. Je ne remets absolument pas en doute ses capacités, bien au contraire, elle a un énorme potentiel. Je dis juste que le gros problème du FN à Strasbourg, c’est un manque de connaissance de la culture politique bourgeoise et patricienne qui y prévaut. Le FN ne fera qu’un score risible s’il ne réalise pas de front commun avec les gaullistes de DLR et les régionalistes. Mais l’ignorance est devenue telle que les partis conservateurs ne comprennent pas sur quels points ils se retrouvent de manière absolue.

    En bref, Julia Abraham devra être capable de rassembler au delà du sempiternel RBM et de se méfier des alliances avec d’anciens MODEM…Qu’elle regarde mieux, il y a beaucoup de jeunes très interessants. Et là, vous avez mille fois raison : ce sont les jeunes qui doivent conduire la liste (avec des gens d’expériences aussi, bien sûr). Je crois même que nous devons conduire la liste la plus jeune que Strasbourg ait connu depuis longtemps, rien que pour illustrer le contraste qu’il y aura alors avec les autres listes de vieux séniles UMPS ou de vieux franc-maçons centristes (François Loos).

  • hermeneias , 6 octobre 2013 @ 22 h 55 min

    Qhonnerie il “faut” ,si possible , jeunes et vieux car un jeune niais neuneu avec peu de bagage , de background , qui n’a pas le cuir bien tanné et qui sort de chez moman est toujours un niais neuneu même s’il va sur fessebook et tout et tout ….

    M.Maréchal Lepen est , sans doute , une exception .
    Pas de mandarinat , ni de gérontocratie , ni de jeunisme….Bref un parti qui vit .

    Il faut bien faire avec les jeunes malléables quand on a viré toutes les “pointures” et que l’on a peur des alliances….Mais c’est un pis aller

  • nelaighys , 7 octobre 2013 @ 9 h 24 min

    Pas sûr que les jeunes soient plus malléables que les quadras et plus, confits dans le confort et la respectabilité des relations mondaines. Sans parler de leur idéal encore indemne de compromissions (l’unité de vie promue dans la pédagogie scoute), l’avenir sombre que nous proposons à nos dits jeunes les met également à l’abri de reniements futurs.

  • Francis NERI , 7 octobre 2013 @ 13 h 37 min

    Jeunes, vieux quels problèmes ? C’est une affaire de compétences, d’énergie, de disponibilités, de circonstances, de contexte. Le contexte Strasbourgeois est particulier car Strasbourg est capitale Européenne, et les enjeux ne sont pas seulement locaux. Mais il ne manque pas d’hommes et de femmes capables de s’impliquer pour traiter à la fois du “local et du global”
    L’objectif d’une liste devrait être d’associer ces compétences et ces énergies pour l’intérêt des citoyens en oubliant un peu les siens. Bref se mettre au service du peuple et ne pas mettre le peuple à son service.
    Peut être que Julia Abraham est beaucoup trop jeune pour mener une liste aux municipales, ou trop occupée par ses études et elle va peut être refuser ce rendez vous , ou les instances nationales choisiront quelqu’un d’autre…Daniel Binder par exemple ! Mais l’Alsace est terre nationaliste, régionaliste et frontiste et elle le sera de plus en plus…qu’on se le dise !
    Peut importe

  • Zinoviev , 7 octobre 2013 @ 18 h 11 min

    Pas de peu importe, Monsieur Néri.
    Trouvez une liste avec des personnes capables, compétentes et positives. vous avez des chances à Strasbourg, il y a tant à faire et à proposer comme projets !

Les commentaires sont clôturés.