L’UNEF en pleine dérive islamiste et anti-blancs

L’UNEF en pleine dérive islamiste et anti-blancs

Autres articles

1 Commentaire

  • Charles , 7 Oct 2017 à 8:06 @ 8 h 06 min

    Au point de 1 mn, Yann Moyx défend le burkini sur des arguments
    spécieux liés a la loi de 1905. Il fait expres de tout confondre.
    ———————————————————–
    Il y a plusieurs principes, dont le principal est le suivant:
    Compte tenu des actions terroristes constatées à ce jour et donc des risques de réitération, il est impératif de faciliter le travail de recherche des enquêteurs qui tentent d’empêcher toute nouvelle action, comme de faciliter le travail des juges chargés d’établir les responsabilités d’un crime sur des bases objectives.

    Un des moyens consiste à installer un réseau de caméras dans tous les lieux publics.

    Il se trouve que parmi les preuves possibles, il y a les images d’archives vidéo,
    prises avant, pendant et après un attentat.
    Cependant, afin d’identifier de manière certaine un personnage se trouvant sur le lieu du crime, il faut pouvoir analyser son visage, à savoir, la partie faciale ( yeux, nez, bouche front etc) plus la forme de ses oreilles et l’implantation de ses cheveux( frontal/dorsal).

    Donc un foulard partiel qui ne masque aucune des zones servant à l’identification anthropomorphique peut être autorisé, mais pas le reste.

    De manière générale, toute personne se trouvant sur le domaine public
    doit pouvoir être identifiée a posteriori sur les images d’archives vidéo.
    Il y a d’autres problèmes concernant le burkini, trop long à exprimer ici.

    https://www.youtube.com/watch?v=ZQtSG6i8nCw

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen