TAFTA est-il un traité de libre-échange ou un traité protectionniste ? Quelles conséquences pour la France

La réponse le 16 novembre prochain avec Hent ar Frankiz :

Autres articles

5 Commentaires

  • Marino , 6 Nov 2015 à 14:15 @ 14 h 15 min

    Dans un document sur le traité transatlantique transmis par la Commissaire au commerce Cécilia Malström, une annexe surprenante est consacrée à la dette publique des Etats. Ce qu’on y apprend est absolument scandaleux. Si un pays a accumulé une dette publique insoutenable comme cela pourrait être le cas de certains pays du Sud de l’Europe, cet Etat ne pourra restructurer sa dette, rallonger la durée de remboursement qu’à une condition draconienne : plus de deux tiers des investisseurs et des prêteurs devront être d’accord pour que cet allégement ou cet allongement de la dette publique soit possible.

    Comme on l’a vu dans les négociations sur la restructuration de la dette publique de Porto Rico avec ses créanciers, les conséquences concrètes seront terribles pour les populations : les investisseurs auront beau jeu de demander que leur remboursement soit assuré à tout prix même s’il faut pour cela couper de façon dramatique dans les dépenses d’éducation des enfants, la santé, les prestations sociales aux plus démunis. L’armée pourrait aussi être réduite à la portion congrue sur demande des investisseurs pour garantir le paiement de leur dû.
    Ce texte est absolument scandaleux et démontre une volonté incompréhensible de la Commission Européenne de détruire toute souveraineté des Etats européens quelles qu’en soient les conséquences pour les populations.

    * Marine Le Pen contre le TAFTA au Parlement Européen Parlement européen (7 juillet 2015)

    https://www.youtube.com/watch?v=YitAGEqDIZ0

  • sécotine , 7 Nov 2015 à 9:00 @ 9 h 00 min

    Ne vous en faites pas Marino, avant d’en arriver là, nous verrons nos comptes bancaires , Livrets A et autres assurances vie ponctionnées à hauteur de 45 % sans que nous ayons à dire quoi que ce soit. C’est d’ailleurs parce que le “bas de laine” des Français est très élevé qu’il sert ce garantie/caution aux prêteurs. Cela c’est produit à Chypre et en Islande et se produira chez nous si ceux qui nous gouvernent -mais qui ne mettent jamais la main à la poche- venaient à en décider ainsi.

  • penelope , 7 Nov 2015 à 11:59 @ 11 h 59 min

    si ce monsieur à su faire pour protéger son pays,si les autres se sont fait piéger,qui faut-il blâmer,lui où les autres?Celui qui se fait avoir par bêtises?

  • Marie Genko , 7 Nov 2015 à 14:08 @ 14 h 08 min

    Ce qu’a dit Obama entre autres choses, est qu’il avait signé avec ceux qui partageaient les valeurs des USA…
    Ces valeurs elles s’appuient sur les droits de l’homme, ceux des citoyens américains, contenus dans la constitution des Etats Unis..
    Constitution, rédigé en 1787, entre autres, un riche planteur, propriétaire d’esclaves noirs, appelé Georges Washington…

    Washington vivait avec son temps, pour lui les noirs n’étaient pas vraiment des hommes…et je suis bien certaine qu’il doit se retourner dans sa tombe en voyant un Obama diriger aujourd’hui son pays….!
    Mais peut-être est-il encore plus effaré de voir cette Amérique détruire sa propre civilisation en exigeant des gay parades et des mariages homosexuels, en faisant la promotion de la contraception et des interruptions de grossesse dans les écoles d’Etat américaines….!

    Pauvre Amérique, les choses ont bien changé…Pour nous tous l’Amérique a cessé d’être le modèle d’un pays énergique, créatif, un pays où la Foi en Dieu et les valeurs de l’Evangile sont sacrées!

    Lorsque les USA laisseront tomber leur masque de prédateur et retrouveront un visage humain tous les traités seront à nouveau possibles…

  • xrayzoulou , 7 Nov 2015 à 19:32 @ 19 h 32 min

    Non aux US – Non à Tafta.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen