Quand Hidalgo appelle Campion à la rescousse pour virer les clandestins syriens

Quand Hidalgo appelle Campion à la rescousse pour virer les clandestins syriens

Lu sur LeParisien.fr :

Pour maintenir sa Grande Roue et le marché de Noël, Marcel Campion se bat donc par tous ses moyens, juridiques et de nuisances. Mais il cible aussi politiquement la maire de Paris, Anne Hidalgo : « Quelle mouche l’a piquée pour ne plus être normale à mon égard ? Quand on ne veut plus de son chien, on dit qu’il a la rage. […] En 2014, j’ai fait partie de son comité de soutien(pour les municipales, NDLR). On l’a soutenue à sa demande et aujourd’hui, plus rien. […] Le plus drôle, c’est que, quand elle a eu besoin d’un manège à Pajol pour éviter que les migrants ne s’y réinstallent, elle m’a appelé. Quand il faut virer les Syriens, on m’appelle. J’ai trouvé dans l’urgence un manège et, aujourd’hui, la Ville ne veut même pas payer la facture du forain », insiste-t-il, prêt à en découdre.

Autres articles

2 Commentaires

  • Ranguin , 7 Nov 2017 à 7:08 @ 7 h 08 min

    Encore un qui découvre que les gauchiasses se payent sur la bête !

    Un peu tard tout de même !

  • Pascal , 7 Nov 2017 à 8:06 @ 8 h 06 min

    Des Syriens, vraiment ?

Les commentaires sont fermés.