LE CRI D’UNE MAMAN DONT LE FILS AUTISTES EST EXCLU DE LA CANTINE

LE CRI D’UNE MAMAN DONT LE FILS AUTISTES EST EXCLU DE LA CANTINE

LE CRI D’UNE MAMAN DONT L’ENFANT AUTISTE EST EXCLU DE LA CANTINE !


Le site Handicap.fr vient de relayer l’appel d’une maman de Lyon dont le fils autiste, Olivier, dix ans, vient d’être exclu de la cantine et se voit obligé de déjeuner d’un sandwich dans la rue parce que son référant est absent.

Le site twitter relaie de très nombreuses réactions demandant à l’Éducation Nationale de prendre ce cas en charge. Mais hélas, le responsable ne se trouve pas cher Pap’Ndaye, mais à la mairie de Lyon, vous savez cette belle mairie aux mains de verts totalement déconnectés de la vraie vie.

Olivier a été exclu de la cantine de l’Ecole Fréderic Mistral dans le 9 eme arroondissment de Lyon à la suite d’une crise, toujours possible chez ce genre d’enfant, mais uniquement par manque d’encadrement qui est confié au programme ULIS. La maman d’ Olivier a réussi à faire parler de ce qui arrive à son fils grâce à l’émission de Cyril Hanouna et à un buzz très conséquent sur twitter où l’on voit la photo d’Olivier en pleurs, un sandwich à la main, seul, dans la rue près de son école. En fait il n’est pas seul pendant les deux heures d’exclusion de son école. Sa mère vient le soutenir malgré les deux heures de trajet que cela lui demande dans une journée déjà bien remplie par son travail de compable.

Dans le court message qu’elle a enregistré, en larmes, pour les internautes, Cécile sa maman a déclaré : « Il a été interdit de la cantine depuis jeudi et pour un temps indéterminé. Tout ca, parce qu’ Olivier a fait une crise entre le temps périscolaire et le temps scolaire au moment de la sonnerie. On a pourtant mis en place un protocole de gestion des crises qui a pourtant bien fonctionné par le passé, mais là, son maître de l’ULIS, parce qu’Olivier est en ULIS qui sont des classes spécialisées avec un enseignant référent qui n’était pas là et comme il n’avait plus son référent scolaire, la cantine qui est pourtant à part du scolaire,a exclu Olivier ». En réponse à cette dramatique situation,Chams-ddine Belkayat, président de l’Association Bleu Network qui vient en aide aux famille touchées par l’autisme soutient que tous les enfants scolarisés ont le doit d’avoir accès aux services périscolaires et notamment à la cantine. « C’est du devoir et de la responsabilité des collectivités territoriales de recevoir les enfants sous handicap ou non. »

Contrairement à ce qu’affirme LyonMag et que m’a formellement démenti M. Belkayat, Gregory Doucert, le maire de Lyon n’a pas reçu la famille lundi. Mercredi soir, M. Belkayat m’affirtmait qu’Olivier serait toujours exclu de la cantine et que rien n’était proposé jusqu’à présent.

Le maire d”Ecully, Sébastien Michel a réagi à la faible réaction du maire de Lyon Gregory Doucet qui selon lui, s’est contenté de demander davantage de moyens sans un mot pour la famille d’Olivier. « C’est une réaction minimaliste et décalée du maire de Lyon qui illustre bien la faillite morale de la majorité écologiste toujours à l’heure pour donner des leçons d’humanité à la terre entière mais incapable de s’appliquer la pareille. Faut-il lui rappeler que c’est à lui de mettre les moyens concernant le temps périscolaire ? La loi est claire, l’accès à la cantine scolaire est un droit. Refuser l’accès à un enfant qui plus est au motif de son handicap est une indignité sans nom. »

La mairie se contente de suivre la situation de près, d’après LyonMag. mais, le maire d’Ecully demande à son collègue de Lyon de s’excuser publiquement car il est inconcevable que la deuxième ville de France soit incapable d’accueillir cet enfant.

Une fois de plus, le marie écologiste de Lyon est mis dans le plus grand embarras sans apporter la bonne réponse.

Floris de Bonneville

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Floris de Bonneville , 7 décembre 2022 @ 11 h 00 min

    Bonne nouvelle, hier mardi, après une réunion à la mairie, le Maire a décidé de ré-intégrer Olivier à la cantine d’une manière définitive.

Les commentaires sont clôturés.