Marine Le Pen : “Cet attentat doit libérer notre parole face au fondamentalisme islamique”

Voici la déclaration de Marine Le Pen, Présidente du Front national, suite à l’attentat contre Charlie Hebdo :

Autres articles

12 Commentaires

  • tournesol , 8 Jan 2015 à 9:28 @ 9 h 28 min

    La censure existe en France et les internautes s’en rendent compte quand ils font des commentaires sur l’islam donc sur le Coran.
    On peut caricaturer la bible mais pour le livre qui prône le meurtre des infidèles, qui considère la femme soumise et réservée au service de l’homme, qui exige la charia pour juger les siens et les autres, qui condamne à mort celui qui veut changer de religion etc….. pas touche.
    Les médias, complices et aux ordres, subventions et passes droit obligent, savent sur qui taper et ne pas taper.
    Les Français sont muselés et tout le tintouin actuel , malgré notre condamnation de cet horrible attentat, est fait pour soutenir un hebdomadaire qui, reconnaissons le , est situé à gauche.

  • baldag , 8 Jan 2015 à 9:37 @ 9 h 37 min

    Cette intervention est très bien. Sauf ce qui est gênant, ce fameux “PAS D’AMALGAME” qu’on entend sans cesse dans la bouche des
    politiciens.
    J’entends bien que tous les musulmans ne souscrivent moralement pas à ces attentats.
    Cependant, le moment venu, tous suivront les meneurs musulmans qui les entraîneront, de gré ou de force.
    Boubakeur et les autres leaders musulmans n’ont-ils pas déposé de nombreuses plaintes contre Charlie Hebdo???

  • hermeneias , 8 Jan 2015 à 9:51 @ 9 h 51 min

    JMarie Lepen

    a dit ce qu’il fallait dire !

    La rhétorique de l’unité natio-républicaine est une imposture , un leurre , de la poudre aux yeux ….de la part de responsables ( ump comme ps ) de la situation et des évènements

    HOLLANDE DEGAGE SARKOZY DEGAGE et …..MARINE LEPEN ON VERRA

  • itou , 8 Jan 2015 à 14:46 @ 14 h 46 min

    08 01 15 La liberté de la presse c’est au choix, selon que cela sert ou pas la pensée unique, voyez comme zemmour est traité par la presse aux ordres, et comment elle orchestre l’émotion pour charlie. Je n’ai vu aucun journaliste porter une pancarte “je suis zemmour”. La presse a commis un forfait. Plus que jamais, on constate qu’il existe deux poids deux mesures pour traiter l’information, que la presse est unanimement de gauche, que la liberté d’information est à sens unique.
    Par ailleurs la liberté de la presse n’autorise pas l’ironie et la dérision à l’encontre de la religion des autres, elle n’a aucun droit à dénigrer la liberté de pensée ou de culte ou caricaturer le Dieu des autres. Il existe des choses sacrées pour certains, qui méritent le respect des autres. En 40 ans,Charlie hebdo a usé et abusé sous prétexte de droit d’informer. Moquerie et dérision n’ont rien à voir avec humour et information. Ce qui est plutôt curieux c’est qu’aucun représentant du culte musulman n’ait osé le dire. Les propos son convenus et de circonstance se réduisant au misérable “peur de l’amalgame” et dérisoire “vivre ensemble” alors que les différentes communautés vivent en parallèles et que personne n’y croit .

  • Le renard , 9 Jan 2015 à 2:01 @ 2 h 01 min

    Très bien dit.
    Il y a confusion dans les notions de libéralisme
    dans le domaine de la morale, le libéralisme dévoyé débouche sur la licence dans le domaine de la philosophie ce libéralisme dévoyé débouche sur la libertarisme , mot que vous trouverez dans le dictionnaire ;;;;; on sait mieux ce que veut dire ” des propos libertaires ” .= ” fais ce que voudras “.

Les commentaires sont fermés.