Goutte d’or : “Il a reculé en levant les mains”, assure une témoin

Manipulation ? “Il n’était ni armé ni rien du tout”, assure une témoin qui a vu l’assaillant du commissariat du 18eme. Les policiers lui ont demandé “recule, recule, recule” puis “il a reculé en levant les mains”, selon elle. Mais l’homme est revenu vers les policiers qui lui ont tiré trois fois dessus :

Articles liés

18Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Mitro , 7 janvier 2016 @ 20 h 16 min

    Bonsoir,je sais que c’est le quartier,mais j’ai déjà entendu un témoin tenir des propos identiques , et curieusement , tous les deux sont bien de leur quartier,et chargent la police .
    Tout aussi curieusement,tout reste calme !!!!!
    Les journalistes qui ont réalisé ces interviews doivent pouvoir reconnaître ces personnes.
    Alors quid du faux témoignage ? Ras le bol de cette engeance maléfique.

  • Pupuce , 7 janvier 2016 @ 20 h 22 min

    Ce genre d’enquête biaisée était prévisible. Les mendiassent sont á l’oeuvre

  • Clovis , 7 janvier 2016 @ 21 h 40 min

    Cette info est très bizarre. Elle est peu crédible: qui est cette femme témoin?

  • Gisèle , 7 janvier 2016 @ 23 h 15 min

    BFM TV = TV QATAR .

  • Pierre 17 , 8 janvier 2016 @ 9 h 29 min

    Que le témoin ou les témoins soient identifiés. Les journalistes diffusent impunément n’importe quelles informations ! Notons que l’individu était pour le moins avec une arme blanche et s’il a été abattu, il a mérité cette issue.

  • jean2 , 8 janvier 2016 @ 10 h 09 min

    Du n’importe quoi, est-il vraiment nécessaire de faire de la propagande sur cette affaire, si affaire il y a? Cette homme l’a bien cherché, tanpis pour lui,un fou de moins dans notre pays.

  • Maoriz , 8 janvier 2016 @ 12 h 09 min

    attention ! il s’agit de 2 événements :
    1- l’attaque du commissariat a ete faite par un homme criant allah akbar et brandissant un hachoir il a ete abattu
    cela a ete photographié ou filmé
    2- un individu a voulu forcer deux fois le barrage policier il a été neutralisé vigoureusement et arrêté : il ne voulait pas obtempérer com d’hab !

Les commentaires sont clôturés.