Un témoin direct du Grand Remplacement : le brigadier Julien D.

Un témoin direct du Grand Remplacement : le brigadier Julien D.

Il a été blessé à plusieurs reprises, il est aussi menacé de mort. Voici le témoignage de Julien D., un policier de terrain qui a vu en 20 ans sa profession se transformer, notamment dans ses rapports avec la population qui a elle aussi beaucoup changé :

Autres articles

2 Commentaires

  • François2 , 8 Jan 2018 à 10:17 @ 10 h 17 min

    Les coupables sont tous les Français qui ont voté pour ça depuis 50 ans (puisqu’on a été prévenus en 1968 : “De véritables villes arabes surgiront peu à peu dans nos grandes cités et deviendront les fiefs d’une communauté étrangère inaccessible”).
    La vraie droite doit renouveler avec ses valeurs (pour le bénéfice de tout le monde, y compris la gauche, le centre et la fausse droite). La première formule à adopter est IMMIGRATION ZERO, qui aura pour première conséquence :
    – « CHAQUE PEUPLE EN SON PAYS ET CE SERA LA PAIX » (tapez en recherche AVEC les guillemets).
    La deuxième conséquence, issue de la civilisation chrétienne, suivra :
    – « AIDER LES PAUVRES CHEZ EUX ».

  • HuGo , 8 Jan 2018 à 15:04 @ 15 h 04 min

    À la longue, ou il y aura intervention salvatrice et dure de l’armée (comme avec les Royanghas) ou on persiste à entériner deux zones, celle du droit et celle de la charia, qui, elle s’étendra par la force et la violence …avec en pointe la conversion sans conviction, mais DOLENTE et en masse des indécis, des indifférents, des partisans communautaristes du ‘vivre ensemble’ …
    Alors qu’on pouvait intégrer, la génération politique actuelle autant que la précédente ont lâchement abandonné toute perspective !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen