Japon : l’empire se réveille (ANALYSE)

Japon : l’empire se réveille (ANALYSE)

Bousculé par un président américain imprévisible, confronté aux ambitions chinoises, le Japon cherche des alternatives pour garantir sa sécurité.

“Le Japon s’est reposé sur la puissance militaire américaine depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Mais le contexte change et on doute de plus en plus de la volonté de Washington de défendre son allié historique face aux nouvelles menaces comme la Chine”, observe Lionel Fatton, invité de l’émission. Pour le professeur assistant à la Webster University de Genève, l’agressivité du président américain dans les relations commerciales avec le Japon est le symbole d’une alliance qui se délite: “Donald Trump a quand même poussé le pays à des négociations bilatérales sur un traité de libre-échange en menaçant de taxer à 25% les importations de voitures japonaises”.

En face, le Japon doit aussi composer avec les volontés d’expansion de la Chine. Son rival historique demeure toutefois son premier partenaire économique. “Le Premier ministre Shinzo Abe s’est rendu en Chine en octobre 2018 pour signer des accords commerciaux et trouver un contrepoids à la pression américaine”.

Au sommaire:
– Le Japon muscle sa défense
– Lionel Fatton: “Le Japon cherche des alternatives pour sa sécurité”
– L’extrême dépendance énergétique du Japon vis-à-vis de l’étranger
– Lionel Fatton: “Shinzo Abe a réussi à amadouer Donald Trump”
– La famille impériale japonaise, contrepoids moral au gouvernement
– Le 2 septembre 1945, la capitulation du Japon face aux Etats-Unis

Autres articles