Michel Rocard contre l’adoption par les «couples» homosexuels

Si, selon Valeurs actuelles de jeudi, l’ancien Premier ministre de François Mitterrand se dit « pour » le « mariage » homosexuel, il estime cependant que le Pacs « aurait pu suffire ». Sur l’adoption, Michel Rocard est beaucoup plus ferme : « Tout ça, me paraît dangereux. Pour l’adoption, il me semble que ce n’est pas souhaitable, donc je ne suis pas pour».

Il déclare ainsi en en vouloir à la « communauté » homosexuelle de ne pas se contenter du Pacs : « J’en veux un peu aux communautés homosexuelles de ne pas s’être contentées du pacs et d’avoir poussé sa revendication jusqu’à des symboles, recherchant un peu une revanche ou la victoire sur les hétéros pour gommer un long passé. La communauté homosexuelle a tort de pousser jusqu’aux symboles qui appartiennent objectivement aux hétéros à raison de ce qu’ils sont. » Et de poursuivre : « Je veux dire à la communauté homosexuelle que je trouve qu’elle est passée de la quête du raisonnable, d’une reconnaissance qu’elle était en train de gagner, à une agrégation des symboles des hétéros et que cela est dangereux parce que la déstabilisation des symboles met à mal les sentiments de communauté et d’appartenance ». Pour l’ancien Premier ministre, cela peut mener à « une aggravation de l’antagonisme entre les deux façons d’être ».

Suite à la polémique survenue après l’attaque de Vincent Peillon contre l’enseignement catholique, Michel Rocard craint un retour de la « guerre scolaire » : « Ça ne demande qu’à repartir. C’est l’une des raisons », affirme-t-il, « pour laquelle j’aurais préféré que les communautés homosexuelles recherchent la paix, la réconciliation, l’acceptation que le pacs était une idée de génie, plutôt que d’enclencher quelque chose qui va provoquer un désaccord et une méfiance durables. »

Articles liés

15Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 7 février 2013 @ 15 h 13 min

    Il a bien raison ce Rocard. Ce pseudo-mariage a été voulue par une mégère et la secte LGBT. Qu on les vire de ce gouvernement vite fait bien fait. Dites ce que vous avez sur le cœur ici : http://www.allomondepute.fr/

    Il semble que certains ont commencé à faire quelques copier-coller de ce rapport et l’ont envoyé aux députés européens qui découvrent avec effarement qu on leur avait caché bien des choses . Il faut faire circuler massivement ce rapport pour ouvrir le vrai débat cadenassé par les médias :

    – le rapport : http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/search?q=homosexualit%C3%A9+et+p%C3%A9dophilie

    – à envoyer aux députés européens : http://www.europarl.europa.eu/portal/fr/contact

  • Angélique , 7 février 2013 @ 15 h 45 min

    Bravo ! Monsieur Rocard, comme M. Jospin, des hommes de Gauche sensés.
    F. Mitterrand n’aurait jamais laissé passer ça !

  • Jacques , 7 février 2013 @ 16 h 46 min

    “la déstabilisation des symboles met à mal les sentiments de communauté et d’appartenance”

    Sarkozy ou même Marine Le Pen n’auraient pas mieux dit.

    Comme quoi le bon sens n’a pas de parti.

  • diego , 7 février 2013 @ 17 h 07 min

    Il y a quand même quelques personnes de gauches qui ne disent pas que des conneries.

  • JSG , 7 février 2013 @ 22 h 13 min

    Ça montre à quel sommet du crétinisme il faut en être arrivé pour encourager, exiger, et vouloir faire “adopter cette saloperie de loi”
    Il y eut des socialistes honnêtes, maintenant ce sont les autres qui mènent la danse !
    Ah, quelle belle image la France donne d’elle-même, affublée de ses deux représentants si sûrs d’eux ! et arrogants en plus de ça !
    Normal 1er veut imiter l’anglais, qui, lui a voté ça en un après-midi ; normal, c’est dans sa nature, mais pas la France, alors :

    DÉGAGE !

  • domremy , 8 février 2013 @ 8 h 10 min

    OUI, enfin quelques hommes de gauche normaux, et M ROCARD en fait parti,

    le gouvernement devrait l écouter davantage, plutot que les autres qui veulent FOUTRE la France en l air
    (TAUBIRA,PEILLON)

  • kraemer annie , 8 février 2013 @ 9 h 31 min

    Merci monsieur Rocard, au moins vous vous dites quelque chose de censé

Les commentaires sont clôturés.