BHL a bien diffamé Bernard Cassen

Le directeur du Point Franz-Olivier Giesbert a été condamné vendredi 5 mars par le Tribunal de Grande instance de Paris à publier un droit de réponse de Bernard Cassen, confondu par Bernard-Henri Lévy avec Pierre Cassen, un des animateurs de l’association Riposte Laïque et à payer 2 500 euros de frais de justice.

La condamnation pour diffamation intervient alors que BHL avait assimilé à un « crachat au visage de la République » le « nouveau rapprochement rouge-brun qui voit les crânes rasés du Bloc identitaire fricoter, sur le dos des musulmans de France, avec tel ancien du Monde diplo, Bernard Cassen » dans une tribune parue le 23 décembre 2010.

Franz-Olivier Giesbert avait refusé de publier un droit de réponse moqueur de Bernard Cassen. Le Président d’honneur de l’organisation altermondialiste Attac-France écrivait : “M. Lévy me confond avec un homonyme, Pierre Cassen, et me prête des positions aux antipodes de tous mes engagements citoyens, me causant ainsi un préjudice moral considérable”.

Le Bloc identitaire a également porté plainte pour diffamation contre Bernard-Henri Lévy.

Autres articles