Jean-Luc Mélenchon pour l’envoi de CRS afin d’empêcher les prières dans la rue

Invité dans le Grand journal présenté par Michel Denisot sur Canal Plus jeudi 3 févier, Jean-Luc Mélenchon a été invité à donner son avis sur les prières musulmanes dans la rue. Extrait des échanges :

Jean-Luc Mélenchon : “C’est une affaire de circulation, il n’y a pas une personne qui est d’accord pour qu’on prie dans la rue.”

Jean-Michel Apathie : “Il faut envoyer les CRS ?”

J-L M : “Bah il faut les faire partir de là mais comme on fait d’habitude…”

J-M A : “Vous enveriez les CRS, vous, là ?”

J-L M : “(…) Oui, bien sûr, on met des barrières, on empêche. (…) Ceci est une minorité, une minorité de fanatiques.”

J-M A : “C’est des gens qui n’ont pas de place.”

Ali Baddou : “Parce qu’ils n’ont pas où prier…”

J-L M : “Non, non, ça c’est des histoires. (…) Il n’y a rien dans l’islam qui vous oblige à prier tous ensemble (…).”

J-M A : “Si je peux juste vous dire quelque chose, les gens que l’on montre en train de prier dans les rues, en général, ce ne sont pas des fous de Dieu, ce sont des gens qui prient dans les rues parce qu’il n’y a pas de mosquée.”

J-L M : “Non.”

J-M A : “D’accord.”

AB : “Mais vous plaisantez ?”

J-L M : “Je ne plaisante pas. (…) Il y a de la place à la mosquée de Paris, il y a des lieux de culte. Et si les croyants veulent s’offrir de nouveaux lieux de culte, ils peuvent le faire.”

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • garcin , 8 mars 2011 @ 10 h 50 min

    Bienvenue à votre site dont nous avions grandement besoin.
    Mélechon, époustouflant d’éructations de mauvaise foi, s’est trahit lamentablement lors que débat avec Mme Le Pen, en affirmant strictement le contraire de ce qu’il serinait depuis des mois :
    – il n’y a pas de problème d’islam en France (or il déclare que nous sommes soumis à une minorité de fanatiques – nul doute que la minorité il la transfera bientôt en “nombre conséquent)
    – les prières sans les rues sont normales car il manque de mosquées (or, il affirme ici le contraire )
    – on peut que soutenir les prieurs prosélytes (or, il affirme que l’on doit les disperser le comble manu militari)

    Son spectaculaire retournement de veste qui distille des opinions et préconise des mesures qu’il avait jusqu’à présent qualifiées de nauséabondes extrêmes droitistes, semblent donner de par sa bouche-même, raison à ces dernières.

    C’est donc le grand guignol démontré .

    Je m’arrête-là, pour vous signaler quelques difficultés à écrire rapidement sur votre site, je ne sais si mon ordi en est la cause, mais les autres sites sont plus rapides.
    Peut-être des ajustements à revoir.

    Sinon, j’aurai un peu plus développé, notamment sur d’autres sujets.

    Cordialement à tous

Les commentaires sont clôturés.