Nicolas Doze : la France est une trappe à Smic

CICE et pacte de responsabilité le rappellent : en France, on aime bien encourager les bas salaires. Bilan : 5,5 millions de chômeurs, 3,2 millions de smicards et la croissance qui perd un point par décennie, regrette Nicolas Doze ce 7 mars sur BFM TV.

Autres articles

3 Commentaires

  • Peter781 , 8 Mar 2014 à 9:16 @ 9 h 16 min

    A qui profite le crime ? à la gauche bien sûre car ces smicards sont leurs fond de commerce.

  • baldag , 8 Mar 2014 à 11:40 @ 11 h 40 min

    Le problème du SMIC est qu’il augmente plus vite que les salaires moyens, si bien qu’il finit par les rejoindre. Lorsque quelqu’un dit “je suis payé au SMIC, ou “il est payé au SMIC”, il oublie qu’e le SMICARD gagne quasiment autant que beaucoup d’autres qui sont 2 ou 3% au-dessus seulement.
    Le SMIC , au départ SMIG, n’a jamais été instauré dans cet esprit. C’était un niveau de salaire sous lequel on ne pouvait descendre. Aujourd’hui, il est devenue une référence salariale, d’où certains problèmes économiques de la France dont le chômage!.

  • Charles , 12 Mar 2014 à 11:57 @ 11 h 57 min

    tests tests

Les commentaires sont fermés.