“Quand on apprend qu’on va être exproprié, c’est un peu comme si on recevait une bombe sur la tête”, confie Françoise, 85 ans (TÉMOIGNAGE)

“Quand on apprend qu’on va être exproprié, c’est un peu comme si on recevait une bombe sur la tête”, confie Françoise, 85 ans (TÉMOIGNAGE)

À 85 ans, Françoise va devoir quitter la maison où elle a toujours vécu, comme sa mère et sa grand-mère avant elle. Les souvenirs de cinq générations vont être rasés pour faire place à la ligne 15 du métro, l’un des chantiers du Grand Paris. “Envoyé spécial” (France 2) a suivi le parcours douloureux de familles expropriées :

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *